visuel

Publié le 13/05/2020

Une plate-forme numérique pour accompagner la reprise des entreprises du Rhône et de la Loire

Face à la crise liée au COVID-19, l'ensemble des acteurs économiques du Rhône et de la Loire ont décidé d'unir leur force. Sous l'impulsion de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, ils ont créé une plate-forme web pour mieux informer et accompagner les chefs d'entreprise qui entament la reprise de leur activité. Christophe Dudon, directeur de la Formation et en charge du projet « CARE » à la CCI, revient sur cette démarche inédite et sur l'objectif de cet outil numérique.

Mots-clés :

Comment avez-vous eu l'idée de lancer une plate-forme avec tous les acteurs économiques locaux ?

Dès de le début de la crise, à la CCI, nous avons mené une campagne massive d’appels sortants afin de maintenir le contact avec les entreprises et de savoir quels étaient leurs problèmes. Nous nous sommes aperçus que beaucoup d’entrepreneurs étaient noyés dans un flot d’informations et ne savaient plus où donner de la tête. Nous avons donc eu l’idée de faire travailler ensemble tous les partenaires habituels du développement économique pour qu’ils puissent coordonner et orchestrer leur communication autour de la crise liée au coronavirus. Nous avons proposé à nos partenaires, avec Xavier Pelletier, directeur général de la CCI, de créer une plateforme qui serait une porte d’entrée de référence à tous les dispositifs d’aides pour les entreprises. Nous avons entamé les discussions avec notre premier cercle de partenaires, à savoir le MEDEF, la CPME, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, la Métropole de Saint-Etienne, l’Agglomération de Roanne et, bien sûr, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat et Chambres d’Agriculture. Notre projet a ensuite été élargi à un deuxième cercle d’acteurs du territoire : les experts comptables, le barreau, les tribunaux de commerce, les services de la préfecture et l’URSSAF.

Quel est l'objectif de cette plate-forme que vous avez développée, ensemble, pour les entreprises ?

La CARE (Collectif pour l'Assistance au Redémarrage des Entreprises) a été pensée comme une sorte de point de rassemblement pour les entreprises, qui peuvent y trouver les informations dont elles ont besoin, mais aussi pour tous les acteurs économiques qui peuvent mettre en avant leurs dispositifs propres. L'objectif de cette association dans l'intérêt des entreprises est, dans un premier temps, de proposer une information organisée, la plus exhaustive possible. Ensuite, nous pourrons faire évoluer la plate-forme numérique vers quelque chose de plus collaboratif qui favoriserait l'entraide et le partage d'expérience notamment.

Concrètement, que propose cette plate-forme ?

Nous avons voulu répondre de façon très simple aux questions des entreprises. Il y a 7 entrées qui vont leur permettre de s'orienter et de trouver les bonnes informations et les bons outils. Elles pourront y trouver de la documentation sur les dispositifs gouvernementaux, bien sûr, mais également les webinaires spécialement créés par la CCI sur les thématiques de la gestion de crise et de la reprise d'activité. Ensuite, les dirigeants qui ont besoin d'aller plus loin pourront être mis en contact avec des conseillers de la CCI, de la CMA ou de la Chambre d'Agriculture. Ces conseillers pourront ensuite les orienter vers les dispositifs des autres structures, en cas de besoin.

Dans le prolongement du site internet, nous allons lancer un numéro d'appel unique, ainsi que des plates-formes physiques à la CCI, dont les permanences seront assurées par les différents partenaires.

Ce type de collaboration, avec autant de partenaires, est-il inédit sur votre territoire ?

Dans la région lyonnaise, il y a une culture du « faire ensemble ». Par exemple, il y a déjà une association qui existe sur le périmètre de la métropole avec Grand Lyon Esprit d'Entreprise (GLEE). Les acteurs économiques ont donc l'habitude de se côtoyer et de travailler ensemble, même si bien sûr chacun garde son autonomie d'action. La démarche de la plate-forme CARE est un peu le prolongement, l'approfondissement de cette culture du travail en commun. C'est une nouvelle étape en matière de coopération, qui s'étend sur un territoire plus vaste. Cela est rendu possible grâce à la confiance très forte entre les partenaires qui existe grâce au dialogue instauré depuis longtemps.

Pour en savoir plus :

Entreprises, pour toute question :   entreprises-coronavirus@ccifrance.fr