1er accélérateur des entreprises

L’Alliance industrie du futur

Pour mettre en œuvre le programme national « Industrie du futur », les pouvoirs publics ont décidé de la création de l’association « Alliance Industrie du futur » dont est membre le réseau des CCI. Son objet : faciliter la modernisation et la transition écologique et numérique des entreprises industrielles.

L'Alliance Industrie du futur (AIF), association loi 1901, est officiellement créée le 20 juillet 2015, quelques mois à peine après le lancement du programme national « Industrie du futur ». Le but de cette association est d’accompagner les entreprises françaises et, notamment les PMI, dans la modernisation de leurs outils industriels et la transformation de leurs modèles économiques par les technologies nouvelles, digitales et non digitales.

Son parti pris est d’intégrer le salarié avec son savoir-faire, ses compétences et son savoir-être comme élément majeur de la réussite de cette modernisation et transformation. Il s’agit de repositionner l’industrie française au centre du développement économique du pays, ce qui passe par une amélioration de la compétitivité des entreprises du secteur.

Le rôle des CCI dans l’Alliance Industrie du futur

L’AIF organise et coordonne, au niveau national, les initiatives, projets et travaux tendant à moderniser et à transformer l’industrie en France. Cet engagement se traduit par la constitution de six groupes de travail dédiés et de deux actions transversales. Leurs actions sont relayées en régions par des plateformes, s’appuyant sur les réseaux des membres de l’AIF, les collectivités territoriales (notamment les Régions), les CCI et les pôles de compétitivité afin d’accompagner les PME-ETI industrielles au plus près du terrain. CCI France est membre de l’AIF. Afin de faciliter l’appropriation des concepts de l’Industrie du futur par les entreprises et de les accompagner dans cette transformation, le réseau des CCI, en partenariat avec l'AIF, a créé un Répertoire et une Communauté des Offreurs de solutions Industrie du futur.
Les CCI gèrent le référencement des offreurs de solutions « Industrie du futur » en s’appuyant sur des comités régionaux de validation multipartites. Dans plusieurs Régions, les CCI animent des communautés régionales des offreurs de solutions Industrie du Futur, comme par exemple en Ile-de-France.

« Solutions Industrie du Futur », une filière stratégique

Le 9 avril 2021, le Conseil National de l’Industrie (CNI) a acté la création d’un nouveau Comité Stratégique de Filière (CSF) pour la nouvelle filière « Solutions Industrie du futur» (SIF), labellisée filière industrielle stratégique. Cette filière qui inscrit son action dans le cadre du plan France Relance, vise à structurer une offre française de machines et de solutions de production alliant le numérique, au service des autres filières industrielles. L’AIF ambitionne de créer une communauté fédérant les acteurs de la filière qui compte 32 000 entreprises et emploie 500 000 collaborateurs. L’Alliance Industrie du Futur (AIF), qui regroupe l’écosystème des industriels constituant cette nouvelle filière, en est devenue l’association porteuse.

Le Contrat Stratégique de filière de la filière SIF prévoit la mise à disposition pour tous les industriels d’un espace collaboratif, sous la forme d’une plate-forme numérique, pour concrétiser leurs projets de montée en gamme, d’écoconception, et de mutation. Qualifiée de « cœur du système », cette plate-forme Solutions Industrie du futur doit permettre de faciliter les échanges entre les donneurs d’ordre et les offreurs de solutions, permettant, notamment, aux seconds, individuellement ou collectivement, de répondre aux appels d’offre des premiers. La filière espère ainsi créer une dynamique collective entre offreurs de solutions invités à jouer collectif pour accompagner au mieux les porteurs de projet d’investissements productifs.

Crée le 27 mai 2021