visuel

Publié le 02/03/2020

« J'ai eu envie de redonner du sens à mon activité professionnelle »

Murielle Casarin a ouvert fin 2019, Les petits trésors de Mü-Mü, une boutique de créateurs locaux, à Mont-de-Marsan. Elle a été accompagnée par la CCI des Landes dans sa reconversion professionnelle et son projet. Elle raconte son parcours, son accompagnement et les challenges de sa nouvelle vie. 

Mots-clés :

Pouvez-vous vous présenter ?

Après avoir été animatrice dans un centre social dans la région toulousaine, puis animatrice en maison de retraite pendant plus de 10 ans, j'ai eu envie d'apprendre, de faire de nouvelles choses, de redonner du sens à mon activité professionnelle, de vibrer. Au départ, je n'avais pas l'intention d'ouvrir une boutique de créateurs. Cependant, j'ai toujours été sensible à l'artisanat, au « fait-main ». Même si je n'étais pas une personne manuelle, j'ai toujours aimé regarder les personnes douées de leurs mains et je prenais plaisir à faire des activités manuelles. Lorsque j'étais animatrice, j'en pratiquais beaucoup : dessin, peinture, couture… C'est donc naturellement que le bijou est venu à moi. Mes expériences en bijouteries, ont été un véritable déclic, une révélation pour moi. Ces expériences m'ont réconciliée avec le métier de vendeuse, métier que j'ai exercé dans la grande distribution. J'ai réalisé que j'aimais vraiment la vente ; donner des conseils, discuter, créer une relation avec les clients… Finalement, tout se recoupe, rien n'est anodin, hasardeux. Au fur et à mesure de mes expériences et de mes rencontres, j'ai appris qu'il était possible de concrétiser mon idée.

Murielle Casarin

Comment s'est déroulé votre accompagnement avec la CCI ?

En février 2019, je me suis rendue à une journée d'information intitulée « Créer son entreprise », organisée par la CCI des Landes. J'ai rencontré des professionnels sans avoir de projet précis. Je me souviens leur avoir dit : « Je suppose que je dois attendre avant de me lancer dans une formation. »Ils m'ont indiqué que la formation « 5 jours pour entreprendre » était adaptée à mon profil et à mon début d'idée. Que plus la formation était suivie en amont du projet, mieux c'était. Et je le confirme ! Cette formation permet de débloquer et de faire décanter les choses. Nous avons des interlocuteurs initiés qui se soucient de notre projet, de nos centres d'intérêts, de l'entreprise que l'on souhaiterait avoir. Ces cinq jours ont été un deuxième déclic, une confirmation. Le soir de mon premier jour de formation, je faisais déjà des recherches sur le monde des créateurs, de l'artisanat.

Ensuite, tout est allé très vite. Madame Robin, conseillère à la CCI des Landes m'a accompagnée dans le développement et la concrétisation de mon projet de février à juillet 2019. À ce moment, je ne connaissais rien à l'entrepreneuriat. J'ai pu lui poser toutes mes questions et nous avons beaucoup échangé ensemble. Elle a toujours été très disponible pour moi. Un regard professionnel est essentiel ; il permet de se recentrer sur les choses importantes de son projet, de ne pas s'éparpiller et de fonctionner par étapes. Au sein de la CCI, les formalités et l'accès aux interlocuteurs, partenaires et différents professionnels, sont très simples et abordables.

Pouvez-vous nous parler de votre projet et de vos convictions ?

Mon projet de boutique de bijoux, d'accessoires et de décoration, s'est étoffé en rencontrant des créateurs dans la région Sud-Ouest pendant plus de deux mois. Je souhaitais valoriser le travail des personnes de mon territoire. Ce territoire a beaucoup de potentiel et de richesses. Je suis fière que ma petite entreprise mette en valeur des personnes talentueuses du coin, fière de les aider à se faire connaître, fière d'être une vitrine pour la ville. Travailler exclusivement avec des artisans locaux est un gage de qualité et de proximité. Je suis heureuse de travailler avec des créateurs qui, comme moi, débutent, et souhaitent vivre de leur talent et partager ce qu'ils aiment. Il y a une réelle proximité entre les clients, les créateurs et moi. Je fonctionne au feeling avec les créateurs que je sélectionne et ils doivent partager les valeurs et l'esprit de la boutique. Ils doivent s'imaginer, se projeter dans la boutique et vice-versa. Je trouvais intéressant de rencontrer personnellement chaque créateur, de connaître leur parcours, leur procédé de fabrication, et l'histoire de chaque objet créé.

Mes anciennes expériences professionnelles n'ont pas été inutiles pour mon projet. Elles m'ont permises de me reposer sur mes connaissances et la possibilité d'assurer la gestion administrative de ma structure, de mon budget.


Travailler exclusivement avec des artisans locaux est un gage de qualité et de proximité.

Pour vous être entrepreneur c'est…

Beaucoup de choses ! Je ne savais pas, mais, entreprendre c'est créer ! Je ne suis pas si éloignée des créateurs que j'accueille dans ma boutique; créer un lien avec les clients et les artisans, c'est de la création.

Le terme entrepreneur fait penser à une personne lancée en solo mais pour moi, il s'agit d'un travail d'équipe. À aucun moment je ne me suis sentie seule : entreprendre, c'est embarquer plusieurs personnes avec nous !

Mais c'est aussi… oser, imaginer, inventer. Et surtout, une belle aventure !


Entreprendre, c'est embarquer plusieurs personnes avec nous !


Les qualités à avoir pour être entrepreneur ?

Être à l'écoute, ouvert d'esprit, savoir se remettre en question régulièrement, ne pas prendre les choses pour acquises, avoir un esprit d'initiative et savoir bien s'entourer. Concernant les compétences techniques, lorsqu'on s'entoure bien, qu'on possède d'autres bases professionnelles, qu'on est motivé et qu'on a des savoir-faire, tout est possible !

Selon vous, la reconversation professionnelle, ça apporte…

Une énorme ouverture d'esprit ! Cette expérience va me changer pour toujours. Revenir en arrière serait difficile. L'entrepreneuriat offre une certaine liberté; on se laisse imaginer ce dont on a envie et on est son propre patron. C'est vrai, on travaille plus heures mais on est plus heureux. Je me sens plus épanouie, plus heureuse et plus confiante que jamais !

Conseilleriez-vous la CCI à votre entourage ?

Absolument. La CCI, c'est un réseau de professionnel bienveillant. J'ai toujours été bien guidée et aiguillée dans les démarches et les étapes à franchir. Pour moi, cette expérience fut un chemin sans embûche !

Pour en savoir plus :

  Les petits trésors de Mü-Mü

Adresse :

3 rue André Bergeron à Mont-de-Marsan