visuel

Publié le 02/09/2020

Apprentissage : des entreprises de l'Indre témoignent

Trois entreprises de l'Indre, de taille et secteurs différents, employant des apprentis partagent leur expérience et ce que les jeunes apportent à leur entreprise.

Florence Brigand, experte-comptable, BSR & Associés

« Les jeunes font le lien entre le monde professionnel et la formation »

Pour quels métiers faites-vous appel à des apprentis et quelle est votre démarche ?

Nous sommes un cabinet d'expertise comptable, nous embauchons donc des apprentis pour des postes concernant soit la mission comptable, soit la mission sociale.

Nous recourons régulièrement à des appentis car nous pensons que c'est un moyen de former des personnes en leur permettant d'avoir un volet théorique et un volet pratique. Nous embauchons souvent nos apprentis à l'issue de l'apprentissage, si celui-ci s'est bien passé et que nous avons un poste disponible.

Florence Brigand

Comment se passe l'intégration des apprentis dans l'entreprise ?

Lors de leur embauche, les apprentis ne sont pas autonomes. Ils sont suivis par un tuteur qui leur confie des tâches dont la complexité augmente au fur et à mesure de la progression des apprentis. L'accompagnement est très important pour qu'ils soient bien formés et pratiquent le métier comme nous le souhaitons en portant les valeurs qui sont les nôtres. Il nous est parfois arrivé de nous apercevoir que pour certains jeunes l’accompagnement n’avait pas été suffisant, ce qui est frustrant car nous pensons qu’ils n’ont pas pu tirer le bénéfice de la formation à la hauteur de ce que nous aurions souhaité. C’est pourquoi, nous mettons l'accent sur l'accompagnement pour leur apporter vraiment un solide bagage.

Comment trouvez-vous vos apprentis ?

Nous avons toujours deux ou trois appentis au sein du cabinet, répartis sur différents cycles de formation. Quand nous avons des besoins, nous prévenons la CCI de l'Indre. Mais beaucoup de jeunes nous sollicitent directement car ils savent que nous faisons appel régulièrement à des apprentis et qu'il y a des possibilités d'embauche par la suite.


À l'issue de la période d'apprentissage, quand nous les embauchons en qualité de collaborateurs, ils sont donc opérationnels. Ils connaissent le métier, l'entreprise, les méthodes de travail…


Au-delà des compétences techniques, qu'est-ce que l'apprentissage apprend au jeune ?

Quand les jeunes arrivent au cabinet, beaucoup n'ont pas d'expérience professionnelle. L'apprentissage leur permet de découvrir le monde de l'entreprise, son fonctionnement, les règles à respecter : les horaires, le respect de l'autorité, la gestion du téléphone portable par exemple. Ils apprennent aussi à travailler en groupe, à se comporter et communiquer avec les clients. À l'issue de la période d'apprentissage, quand nous les embauchons en qualité de collaborateurs, ils sont donc opérationnels. Ils connaissent le métier, l'entreprise, les méthodes de travail…

Qu'est-ce que les apprentis apportent à votre entreprise ?

L'échange avec les apprentis est important car cela nous permet de faire un lien entre le monde professionnel et la formation. Grâce à eux, nous pouvons échanger avec les professeurs sur nos attentes en tant que professionnels. Ils nous font bénéficier aussi de leur jeunesse. Par exemple, ils sont souvent très au point sur ce qui concerne les outils numériques, ce qui peut être utile pour notre métier touché de plus en plus par la dématérialisation.

Ludovic Mesnard, directeur délégué du journal L'Écho du Berry

« Faire prendre conscience à l'apprenti de l'importance des tisser des liens et un réseau »

Pour quels métiers faites-vous appel à des apprentis et quelle est votre démarche ?

Nous embauchons des apprentis attachés commerciaux.

Comment trouvez-vous vos apprentis ?

Nous fonctionnons avec la CCI de l'Indre depuis longtemps, qui propose la partie théorique de la formation. De mon côté, j'entre en contact avec elle, lui fais part de mon besoin et elle me propose des profils d'étudiants. Nous recevons les candidats présélectionnés pour un oral et un petit test. Nous ne les sélectionnons pas sur l'expérience professionnelle mais sur leur motivation. Sur les CV, nous retenons les détails qui laissent penser que les jeunes ont envie d'apprendre. Nous cherchons des jeunes curieux qui seront dans les meilleures conditions pour convaincre les prospects.

Ludovic Mesnard

Pourquoi faites-vous appel à des apprentis ?

Nous accompagnons les jeunes dans l'apprentissage d'un métier, celui d'attaché commercial pour un journal qui vend de la publicité pour l'édition papier et le site web. Nous ne faisons pas nécessairement appel aux apprentis avec l'objectif que cela débouche sur un recrutement au sein de nos équipes car les postes sont limités. Mais nous les accompagnons dans la découverte du métier et la mise en situation sur le terrain, où l'autonomie leur permet de se mesurer à la réalité du métier. Cela dit, l'opportunité s'est déjà présentée et nous avons recruté une ancienne apprentie à l'issue de son BTS. Elle connaissait la maison, savait ce qu'on attendait d'elle : nous avons récolté les fruits de ce que nous avions semé.


Ils ont l'occasion de voir les attachés commerciaux en situation, aussi bien en agence que sur le terrain, d'appréhender la rencontre avec le client.


En quoi consistent les missions de vos apprentis ?

Ils ont l'occasion de voir les attachés commerciaux en situation, aussi bien en agence que sur le terrain, d'appréhender la rencontre avec le client. Ils font eux-mêmes de la prospection, vont sur le terrain pour mettre en avant le produit. Ils interviennent dans plusieurs configurations : l'accueil du client en agence, la vente d'insertion ou de plan de communication chez le client, l'entretien du lien avec les diffuseurs, la présence sur des foires et expositions…

Au-delà des compétences techniques, qu'est-ce que l'apprentissage apprend au jeune ?

Apprendre un métier est une chose mais nous essayons de lui faire prendre conscience de l'importance de tisser des liens et un réseau et de bien connaître l'environnement dans lequel il se trouve.

Élodie Bonnafoux, directrice de la librairie Arcanes à Châteauroux

« Les apprentis apportent des bonnes idées, de l'énergie, leur culture »

Pour quels métiers faites-vous appel à des apprentis ?

Nous avons en ce moment trois jeunes en apprentissage : deux apprentis libraires et un apprenti qui suit une formation de vente à la CCI de l'Indre. Le travail de ce dernier consiste à recevoir les commandes, vider les cartons, tenir la caisse. Ensuite, on peut lui confier d'autres missions, ça dépend de lui, de son aptitude, son implication et sa fiabilité. Certains arrivent même à des activités de libraire au même titre que les autres.

Élodie Bonnafoux

Pourquoi faites-vous appel à des apprentis ?

Pour plusieurs raisons : parce que c'est du personnel qu'on ne paie pas trop cher et parce qu'on a parfois de très bonnes surprises. Ensuite, je considère que c'est aussi notre rôle d'entrepreneur de participer à la formation des jeunes. On est bien contents de trouver des jeunes bien formés donc il me paraît normal d'y contribuer. L'apprentissage ne débouche pas systématique sur un emploi, car il faut avoir un poste d'ouvert à ce moment-là, mais cela peut arriver.

Au-delà des compétences techniques, qu'est-ce que l'apprentissage apporte au jeune ?

En librairie, l'apprentissage est la voie royale car ils arrivent sur le marché du travail avec une expérience. Certains libraires passent par des études universitaires mais n'ont jamais travaillé. Or, il faut un certain temps pour former des libraires opérationnels. Par ailleurs, l'apprentissage apprend le savoir-être, le « savoir-travailler ». Il permet d'intégrer la bonne posture à adopter vis-à-vis des clients, des collègues, du travail. Certains apprentis l'ont naturellement mais d'autres ont besoin de plus de temps. Par exemple, j'ai récemment renvoyé un apprenti chez lui car il est arrivé à l'ouverture avec un tee-shirt tâché… Je lui ai expliqué qu'il devait s'habiller correctement, qu'il devait apprendre à être professionnel et plus un gamin à qui on met des notes.


C'est aussi notre rôle d'entrepreneur de participer à la formation des jeunes


Qu'apportent les apprentis à votre entreprise ?

De la fraîcheur ! Ça peut être pénible parfois, mais c'est aussi super. Ils apportent des bonnes idées, de l'énergie, leur culture. La culture jeune va très vite. Donc ils nous permettent de rester au contact des modes, de nous repositionner. Cela fait toujours du bien d'avoir un peu de sang neuf !

Comment choisissez-vous vos apprentis ?

C'est toujours intéressant s'ils ont des compétences qui manquent dans l'équipe à l'instant T. Ensuite, je cherche des personnes motivées, qui ont de l'intérêt pour le travail lui-même. Je les traite comme des adultes, donc j'ai besoin qu'ils aient une attitude volontaire. Enfin, il faut que le courant passe, que ça colle avec l'état d'esprit de l'équipe. Comme on va travailler ensemble tous les jours pendant deux ans, je m'efforce de les recruter avec soin.

Pour en savoir plus :