visuel

Publié le 02/09/2020

« L'apprenti apporte un regard neuf et innovant à l'entreprise »

Rencontre avec Alexandre Gomez Pardo, étudiant en design interactif aux Gobelins, une école de la CCI Paris-Île de France, et apprenti à CCI France.

Mots-clés :

Quel est votre parcours ?

Après un Bac S, j'ai suivi une année de mise à niveau en arts appliqués (anciennement MANAA), puis un BTS en design graphique numérique à l'École Estienne. À l'issue du BTS, j'ai intégré Les Gobelins, pour un Bachelor en design interactif en alternance à CCI France. Le design interactif correspond au design graphique rapporté au numérique : applications, sites web, réalité virtuelle et augmentée… En septembre 2020, je vais poursuivre mes études en Master Design et management de l'innovation interactive, toujours en alternance aux Gobelins et dans la même entreprise.

Alexandre Gomez Pardo

En quoi consiste votre apprentissage au sein de CCI France ?

Je travaille au sein de la direction de la communication, sur la partie graphique de CCI France pour les supports numériques. Je travaille en lien avec mon maître d’apprentissage qui est graphiste, web designer et développeur. Il s'agit d'appliquer la charte graphique à la création de nouvelles interfaces, de gérer le site web (mises à jour, repenser des modules), de créer des templates pour les réseaux sociaux… Je réalise aussi des vidéos en motion design, c'est-à-dire en utilisant les techniques de l'animation. Il y a une dimension de travail en réseau avec les autres CCI : partage de contenus, relai de campagnes…

Qu'est-ce qui vous plaît dans l'apprentissage ?

Cela me permet de mettre un pied dans le monde professionnel, c'est une bonne transition entre les études et la vie active. On est encore encadré mais ça permet d'acquérir de l'expérience professionnelle, ce qui est de plus en plus demandé par les recruteurs.

Quelles sont les difficultés que vous pouvez rencontrer dans votre parcours en apprentissage ?

Entre la formation et l'entreprise, j'ai un rythme très soutenu. Nous avons des projets longs qui impliquent qu'on ne prend pas beaucoup de pause. Il faut parfois se remettre au travail en rentrant du bureau le soir. Mais en arts appliqués, la charge de travail est une chose à laquelle nous sommes assez habitués.


« On est encore encadré mais ça permet d'acquérir de l'expérience professionnelle, ce qui est de plus en plus demandé par les recruteurs. »

Votre formation vous permet-elle de vous adapter facilement en entreprise ?

À l'école j'ai appris toutes les bases du design graphique. J'ai vraiment acquis une colonne vertébrale de connaissances avec du temps pour apprendre, explorer des techniques. Mais il y a des différences entre ce que l'on apprend à l'école et la réalité, notamment en termes d'approche. À l'école, les sujets laissent une grande liberté créative. Il n'y a pas les contraintes concrètes que l'on rencontre en entreprise (budget, temps, contraintes utilisateurs). Il y a peu d'enjeux derrière nos projets car il n'y a pas d'utilisateurs. En entreprise, nous sommes ancrés dans la réalité : il y a une charte graphique, un temps défini, un budget à respecter etc.


« Il faut s'intégrer dans l'équipe et, en même temps, apprendre à travailler en autonomie. Je bénéficie aussi de l'expérience des autres collègues. »

Avez-vous l'impression d'apprendre des choses en entreprise ?

Oui, j'ai le sentiment que l'expérience en entreprise complète bien ma formation. Même si je suis dans un domaine où on l'attend de nous de connaître pas mal de choses, l'entreprise me permet d'approfondir des sujets que je n'aborderais pas forcément autrement, par exemple le développement poussé de cartes interactives. Ensuite, il y a un comportement, des attitudes à adopter en entreprise : il faut connaître sa place et savoir répondre aux demandes. Il faut s'intégrer dans l'équipe et, en même temps, apprendre à travailler en autonomie. Je bénéficie aussi de l'expérience des autres collègues.

Comment travaillez-vous avec votre maître d'apprentissage ?

Il me suit et est très ouvert aux questions. Avec lui, il n'y a pas de question bête. Il m'explique tout très bien et n'hésite pas à enrichir mes connaissances en me suggérant des références qui pourraient être utiles par la suite.

Selon vous, qu'est-ce qu'un apprenti peut apporter à l'entreprise ?

L'alternant est un salarié qui vient en appui des équipes. Il peut prendre en charge certaines tâches afin de libérer du temps aux autres. Il apporte aussi un nouveau regard, parfois naïf mais aussi neuf et innovant. Grâce à l'école, à nos intervenants, nous nous créons un réseau que nous pouvons mobiliser en entreprise quand cela est nécessaire.