visuel

Publié le 20/12/2019

Grande consultation des entrepreneurs : les chefs d'entreprise restent confiants malgré tout

La crainte d'une poursuite des mouvements sociaux contre la réforme des retraites constitue la menace la plus importante pour l'année à venir selon plus du tiers des chefs d'entreprise interrogés (35%). Et pourtant, en dépit de ce contexte difficile, 77% des dirigeants d'entreprise restent confiants dans l'avenir.

Alors que l'actualité française est rythmée par la réforme des retraites et les mouvements de contestation à son égard, les dirigeants pressentent les risques que cela peut constituer pour leur entreprise en 2020. La poursuite de mouvements sociaux nationaux est la première menace identifiée par les chefs d'entreprise pour l'année à venir (35%). Cette crainte arrive loin devant les risques internationaux comme une récession mondiale (14%) ou les tensions commerciales à grande échelle (10%), mais devance aussi les bouleversements que peut connaître leur marché, à l'image de l'arrivée de nouveaux acteurs (23%) ou du développement des plateformes numériques (10%).

Dès lors, une majorité de chefs d'entreprise interrogés ne souhaite pas que le Gouvernement maintienne en l'état son projet de loi retraites (57%). Dans le détail, 42% des dirigeants apprécieraient que le projet soit modifié – autant voudraient une modification à la marge (21%) qu'une modification en profondeur(21%), et 15% attendentqu'il soit purementet simplement retiré.

Leur volonté de voir ce projet modifié ou retiré n'implique pas, néanmoins, un rejet total de la part des dirigeants : 53% d'entre eux déclarent être favorables au passage à la retraite par points pour tous (62% parmi les dirigeants du commerce) contre 34% d'opposés (42% dans le secteur de la construction) et 13% ne savent pas se prononcer sur la question. En revanche, l'allongement de la durée de cotisation cristallise davantage les chefs d'entreprise, seuls 42% y étant favorables (et tout juste 34% dans le BTP).

Dans ce contexte de contestation sociale et de ralentissement de l'économie, les dirigeants perdent l'engouement observé au cours du mois dernier : 42% désormais estiment que « c'est très bien en ce moment », soit une baisse de 11 points en un mois. Cela revient néanmoins à des niveaux similaires à ceux enregistrés en septembre et octobre derniers.

De la même manière, l'indice de l'optimisme – à la baisse (93, -15 points) s'établit à des niveaux relativement identiques à ceux de la rentrée. Mais si le moment présent est synonyme d'incertitude, et qu'ils sont conscients des répercussions que pourraient avoir une contestation sociale sur le long terme, la confiance dans l'avenir demeure : 77% ont confiance dans les perspectives de leur entreprise pour les douze prochains mois (stable) et on enregistre une augmentation de 8 points sur l'indicateur « Ce sera mieux demain » (24%). La probabilité par ailleurs de réduire ses effectifs reste toujours très marginale, 1% des répondants seulement envisageant de les réduire.

A découvrir l'intégralité des résultats de la vague de décembre 2019 de la Grande Consultation des Entrepreneurs

(1) Sondage Opinionway réalisé par téléphone auprès de 607 dirigeants d'entreprise entre le 9 et le 16 décembre 2019 dans le cadre de la Grande Consultation des entrepreneurs.
 

CHEFS D'ENTREPRISE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Exprimez-vous ! CCI France invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à donner leur avis sur des sujets d'actualité qui concernent directement leur activité. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder.

Pour en savoir plus et participer à cette grande consultation, c'est ici