visuel

Publié le 29/04/2019

Grande consultation des entrepreneurs : des chefs d'entreprise confiants dans l'avenir

La tendance à l'optimisme constatée depuis le début de l'année se confirme. Les entrepreneurs restent confiants dans l'avenir de leur entreprise mais, aussi et surtout, dans celui des économies française et mondiale. Au point d'être plus nombreux à vouloir recruter dans les douze mois à venir.

A moins d'un mois d'élections européennes décisives pour l'avenir d'une Union Européenne secouée par le Brexit, les chefs d'entreprise affichent un optimisme et une confiance dans l'avenir. Les résultats de la grande consultation des entrepreneurs du mois d'avril 2019 réalisée par Opinion Way pour le compte de CCI France, La Tribune et LCI attestent que les entrepreneurs français ne sont pas affectés, outre mesure, par le climat d'incertitude politique tant national qu'européen.

L'indice de participation aux élections européennes

Ils devraient être présents au rendez-vous électoral des élections européennes de la fin mai. Majoritairement, ils ont l'intention d'aller voter pour renouveler le parlement européen même si, au moment de l'enquête à la mi-avril, ils se déclaraient à 69 % « plutôt pas ou pas du tout » intéressés par une campagne qui n'avait pas encore vraiment commencé.

Au sujet du Grand Débat National, les entrepreneurs qui ont pu contribuer à cette consultation publique via notamment les rencontres organisées par les CCI se déclarent maintenant prêts à prendre part à la phase de mise en œuvre des réponses. Ils sont 51 % à estimer que le Gouvernement devrait, à cette fin, y associer directement les entreprises. Selon les sondés, les entrepreneurs sont les acteurs à privilégier avant les élus locaux (31%), les corps intermédiaires (syndicats professionnels, chambres consulaires, associations) à hauteur de 12%, et les parlementaires (3%). Ce classement est partagé par les chefs d'entreprise de tous les secteurs d'activité à l'exception de ceux du secteur de la construction qui estiment que les élus locaux sont les mieux placés pour traduire, dans les faits, les décisions annoncées le 25 avril par le Président de la République (49% des avis exprimés) devant les entreprises (40%).

Les acteurs avec lesquels le gouvernement doit travailler suite au Grand Débat

Les dirigeants d'entreprise conservent dans le climat actuel un optimisme à un niveau stable pour l'ensemble des répondants (niveau 107, +1 point). Mais un optimisme - c'est à souligner - en forte progression parmi les entreprises de plus de 10 salariés (à 124, soit + 17 points sur un mois).

L'appréciation de la situation actuelle

Interrogés plus précisément sur leur état d'esprit actuel, les entrepreneurs mettent en tête de leurs réponses, la confiance (53%) devant l'optimisme (36%). La confiance qui était au paroxysme le mois dernier est en retrait de sept points ce mois-ci mais reste à un très haut rang. Le niveau d'optimisme qui avait fait un bond de 27 points en mars est en recul de 13 points en avril. Le moral est toujours bon même s'il faut noter une progression de la méfiance (+10 %) et de l'inquiétude (+ 6%). Les entreprises de plus de 10 salariés sont nettement plus confiantes et optimistes que les plus petites qui, elles, manifestent une méfiance et une inquiétude beaucoup plus fortes (+ 16 et + 17 points d'écart respectivement). A noter que les professionnels de la construction sont très partagés : à 60% ils sont les plus confiants mais ils sont aussi, à 31%, les plus méfiants.

L'appréciation de la situation actuelle

Cette confiance et cet optimisme qui prédominent se traduisent dans l'état d'esprit actuel des entrepreneurs. Si les chefs d'entreprise sont majoritairement satisfaits du contexte actuel (53%), ils sont 16% (en progression de six points) à espérer que « ce sera mieux demain ». Les commerçants (27%) et les entreprises de service (15%) sont, à cet égard, les plus en attente d'un avenir meilleur. Faut-il y voir l'espérance d'une sortie du mouvement des gilets jaunes et la fin de ses conséquences négatives pour l'activité économique tout particulièrement en centre-ville ?

Les niveaux de confiance
Perspectives 12 prochains mois

Se tournant vers leur avenir proche, les dirigeants d'entreprise témoignent, là encore, d'une confiance affirmée. Si le niveau de confiance dans les perspectives de leur entreprise à douze mois reflue de sept points, il reste à un rang très élevé (3/4 des répondants). Mais surtout, les entrepreneurs manifestent une confiance en progression dans l'avenir des économies française (+6%) et mondiale (+8%) dont les indicateurs sont au vert.

Les évolutions pronostiquées des embauches pour 2018

Conséquence positive de cet optimisme, le nombre des entrepreneurs qui prévoient de recruter dans les douze mois à venir augmente de quatre points (8% des sondés). Une intention qui est très largement portée par les patrons d'entreprise de plus de 10 salariés (24 %).

A découvrir l'intégralité des résultats de la vague de avril 2019 de la Grande Consultation des Entrepreneurs

(1) Sondage Opinionway réalisé par téléphone auprès de 604 dirigeants d'entreprise entre le 11 et le 19 avril 2019 dans le cadre de la Grande Consultation des entrepreneurs.
 

CHEFS D'ENTREPRISE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Exprimez-vous ! CCI France invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à donner leur avis sur des sujets d'actualité qui concernent directement leur activité. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder.

Pour en savoir plus et participer à cette grande consultation, c'est ici