visuel

Publié le 15/07/2020

Les smart grids

Les réseaux électriques intelligents utilisent les technologies de l'information et de la communication pour répondre aux défis d'aujourd'hui tels que la hausse de la demande électrique ou l'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. CCI France décrypte pour vous ces réseaux qui participent notamment à la construction des villes de demain.

Mots-clés :

Les smart grids ou « réseaux intelligents » sont des réseaux d'électricité qui intègrent des fonctionnalités issues des technologies de l'information et de la communication (TIC).  Communicants et interactifs, ces réseaux permettent d'échanger des données entre les différents acteurs du système électrique – fournisseurs, distributeurs, consommateurs – pour connaître et gérer le réseau. L'objectif est d'assurer, à tout moment, l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité, à une époque où les besoins en électricité augmentent et où il est nécessaire de s’appuyer davantage sur les énergies renouvelables.

Collecter des informations en temps réel

Plusieurs raisons nécessitent de faire évoluer les réseaux électriques vers des réseaux intelligents.
L'électricité étant difficilement stockable, l'enjeu est de fournir à tout moment la quantité d'électricité demandée par les consommateurs afin d'éviter le black-out. Pour parvenir à cet équilibre, la consommation était jusqu’ici prévue en fonction de données historiques et des conditions climatiques. Les smart grids offrent désormais la possibilité de savoir en temps réel la quantité d’électricité nécessaire pour répondre à la demande.

Améliorer l'intégration des énergies renouvelables

Cette connaissance précise permet par ailleurs une meilleure intégration des énergies renouvelables dans le réseau. Un enjeu important à l’heure où la France s’est engagée à augmenter la part du renouvelable dans son mix énergétique pour atteindre 33% en 2030. Or, la production d’électricité issue des éoliennes et des panneaux photovoltaïques présente la caractéristique d’être intermittente, c’est-à-dire qu’elle dépend du vent pour les premières et de l'ensoleillement pour les seconds, et ne correspond pas forcément aux périodes de consommation de pointe. L'électricité issue de ces sources d'énergie renouvelable est donc compliquée à intégrer au réseau. Les smart grids permettent de faire état de la production et des besoins en temps réel et ainsi de s'adapter de manière dynamique à ce qui se passe localement, en décalant éventuellement des productions pour intégrer au mieux les énergies renouvelables.

Les smart grids permettent également d'intégrer la production locale d'énergie. Alors que, traditionnellement, le réseau électrique est unidirectionnel – il conduit l'électricité des zones de production aux lieux de consommation –, les réseaux intelligents permettent la circulation de l'électricité dans les deux sens. Cela permet ainsi d'intégrer des sites qui peuvent à la fois consommer et produire de l'électricité, comme des bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques par exemple.

Une maintenance plus efficace

Les smart grids permettent par ailleurs aux gestionnaires de réseaux de détecter et localiser facilement des pannes. Ils ont la possibilité d'assurer certaines opérations de maintenance ou de relève à distance, et de distribuer la juste quantité d'électricité sur le réseau en fonction des besoins.

Une gestion plus précise de la consommation

Les smart grids permettent par ailleurs aux gestionnaires de réseaux de détecter et localiser facilement des pannes. Ils ont la possibilité d'assurer certaines opérations de maintenance ou de relève à distance, et de distribuer la juste quantité d'électricité sur le réseau en fonction des besoins.

Un élément essentiel des smart cities

Les smart grids sont une brique essentielle à la constitution des villes de demain. Ils contribuent notamment au développement la mobilité électrique car ils permettent d’optimiser les périodes de charge des véhicules. Ils sont un élément essentiel des habitats intelligents en offrant la possibilité grâce à des compteurs communicants, de gérer la consommation d’énergie d’un ménage.

Une filière prometteuse

La filière française des smart grids est donc en plein développement. Selon l’association Think Smartgrids, qui regroupe les acteurs français, 15 000 emplois directs sont aujourd’hui en lien avec les réseaux électriques intelligents et le marché français est évalué à 3 milliards d’euros.