visuel

Publié le 26/02/2021

Cowork'in Tarn, un réseau de tiers-lieux animé par la CCI Tarn

Depuis 2014, la CCI Tarn anime le réseau Cowork'in Tarn regroupant plusieurs tiers-lieux répartis dans le département dans l'optique d'accroître leur visibilité. Lilian Fourcadier, chargé de mission numérique à la CCI Tarn, nous explique comment le réseau est né et ce qu'il apporte au territoire.

Mots-clés :

Sur quoi se fonde l'accompagnement au numérique que vous proposez aux entreprises de votre territoire ?

Notre action dans le champ du numérique s'articule autour de 4 grands axes : la sensibilisation via l'animation collective, l'accompagnement individuel, la formation et la participation à des actions collectives.

Lilian Fourcadier

Comment sensibilisez-vous les entreprises ?

Nous avons un programme qui existe depuis une quinzaine d'années : les petits-déjeuners praTIC. Ce sont des ateliers de vulgarisation de notions du numérique. Ils attirent une audience qui se renouvelle, même si certains sont très fidèles. Nous avons également mis en place des matinales du numérique pour approfondir certaines thématiques plus pointues en lien avec des partenaires. Enfin, nous avons développé des masterclass, qui sont des événements payants, à mi-chemin entre un atelier et une formation. Tous ces rendez-vous me permettent de rencontrer les entreprises qui ont des besoins et de leur proposer de poursuivre l'accompagnement sous forme individuelle.

En quoi consiste l'accompagnement individuel que vous proposez ?

L'idée n'est pas de se mettre en concurrence avec les entreprises prestataires de services numériques du département mais d'intervenir en amont et en aval. La CCI se positionne vraiment comme un tiers de confiance en amont, pour l'étude et la qualification du projet, l'identification des enjeux et les moyens à mettre à disposition pour y répondre. Pour cela, nous pouvons réaliser des prestations comme le diagnostic du site internet, le diagnostic digipilote ou même la rédaction d'un cahier des charges. Ainsi, tout le monde gagne du temps. En aval, nous pouvons de nouveau accompagner l'entreprise si besoin ou lui proposer de la formation.

Quel est l'objectif des formations que vous proposez dans le domaine du numérique ?

Notre objectif est la montée en compétences de l'équipe dirigeante et des salarié.e.s sans laquelle il n'y a pas de bonne digitalisation de l'entreprise. Nous proposons plusieurs modules qui permettent aux entreprises de mieux piloter leurs projets et leurs prestataires. Nous travaillons notamment sur l'action Cap sur le digital en partenariat avec l'Opcommerce. Lorsque nous n'avons pas les compétences pour former nous-mêmes, nous orientons l'entreprise vers le professionnel adapté.

Vous évoquiez également un accompagnement sur des actions collectives comme un des axes de votre action en matière de numérique. De quoi s'agit-il ?

Il s'agit d'actions ou d'opérations particulières mises en place par d'autres acteurs et sur lesquelles nous pouvons intervenir, par exemple pour le dispositif Petites villes de demain, ou encore de l'audit des commerçants dans le cadre du Plan de relance. Ces actions ne font pas partie de notre offre générale mais sont des missions que nous menons ponctuellement selon l'actualité et les besoins.

Comment se passent les audit commerce grâce à Digipilote ?

Cela se passe très bien. Nous avons mis en place notre méthodologie qui nous permet d'avoir une vraie conversation avec les commerçants et pas seulement de poser les questions les unes après les autres. Nous déroulons donc les points principaux de l'audit, puis générons les plans d'action qui conviennent.

Pour en savoir plus :