visuel

Publié le 02/06/2020

Commerces : rouvrir en toute securité

Après deux mois de fermeture, les commerces non alimentaires ont pu rouvrir. Un soulagement économique qui nécessite une adaptation de l'activité à de nouvelles règles de fréquentation des boutiques. Présentation des mesures recommandées.

Reprendre enfin ! Accueillir des clients dans sa boutique c’est à nouveau possible depuis le 11 mai, oui mais comment ? C’est tout l’enjeu des nouvelles consignes sanitaires à respecter pour une reprise sécurisée de l’activité commerciale tant pour les clients que pour les salariés des magasins.

Rappelons, tout d’abord, que les commerçants en tant qu’employeurs sont juridiquement tenus responsables de mettre en œuvre les mesures de prévention permettant d’assurer la protection de la santé de leurs salariés. Commerçants, pensez, pour ce faire, à associer vos collaborateurs à l’établissement de ces mesures. Ces dernières prendront, ainsi, mieux en compte la réalité du travail de chacun, seront donc plus efficaces et mieux appliquées.

Pour vous aider lors de la réouverture de leur boutique, le ministère du Travail a produit des fiches conseils métiers et guides pratiques à destination des salariés et des employeurs.  Certaines de ces recommandations s’appliquent à tout type de commerce, notamment pour ce qui concerne les locaux partagés par les salariés dans l'entreprise (vestiaires, toilettes, espaces de repos…), d’autres sont spécifiques à certaines activités.

Dans les commerces non alimentaires, la caractéristique des achats assistés invite à adopter de nouvelles habitudes. La proximité traditionnelle entre vendeurs ou vendeuses et client(e)s lors du choix des articles doit laisser place autant que possible à une distanciation physique et à un respect rigoureux des protocoles sanitaires.

Des règles de base

Les mesures de distanciation et de désinfection rappelées assez largement et régulièrement depuis le début de la pandémie sont, bien évidemment, toujours valables dans l’espace de vente.

Pour rappel, les gestes barrières de base sont de :

  • se laver les mains régulièrement à l'eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique mise à disposition du personnel et des clients à l'entrée du magasin,

  • ne pas se serrer les mains ou se faire d'accolade,

  • ne pas se serrer les mains ou se faire d'accolade,

  • aérer toutes les trois heures les pièces fermées,

  • désinfecter avec régularité les objets manipulés et surfaces de contact (de la poignée de porte de l'entrée au stylo et au terminal de vente à la caisse)

  • maintenir une distance physique d'au moins un mètre (soit 4 m2 autour de chaque personne).

En revanche, ni le port du masque, ni le contrôle de température à l'entrée du magasin ne doivent être systématiquement rendus obligatoires. Mieux vaut, pour garantir la sécurité de tous, agir sur l'organisation de l'activité dans votre boutique que d'imposer ce type de mesures individuelles.

Toutes les consignes sanitaires élémentaires sont à afficher dans votre magasin, à l'entrée de préférence, sous forme d'affichettes ou d'un panneau.

C'est aussi, pour vous, l'occasion de communiquer sur votre nouvelle organisation commerciale :

  • les (nouveaux) horaires d'ouverture du magasin,

  • la présentation des modes de circulation et d'achat dans l'enseigne,

  • le paiement en caisse : privilégiez le paiement par carte bancaire sans contact (le plafond des paiements a d'ailleurs été relevé de 30 à 50 euros),

  • la possibilité de « click and collect » et de retrait des produits en boutique pour limiter les flux dans le magasin,

  • la possibilité de commander en ligne (site du magasin ou sur une marletplace) et de se faire livrer,

  • la solution d’une réservation sur internet pour un rendez-vous en magasin (à l’aide par exemple la solution Iwana présente sur CCI store la marketplace des solutions numériques).

Les trois temps de votre réouverture

Les trois temps de votre réouverture (en application de la fiche dédiée au commerce non alimentaire du ministère du travail)

1. La préparation :

  • réorganisez les plannings de vos équipes en fonction de la « jauge » de votre magasin (nombre maximal de personnes simultanément admises dans l'espace de vente en fonction de la surface résiduelle de la boutique - surface totale moins les rayonnages - et du respect de la règle de distanciation de 4m2),

  • fixez, avec vos équipes, les protocoles à respecter dans le service à la clientèle (en rayon et à la caisse pourvue d'une vitre de protection en plexiglas) et pour la gestion des stocks (ex : mise en place dans la vitrine et dans les rayons avant l'ouverture du magasin),

  • rappelez les règles à suivre pour le nettoyage de la boutique (surfaces et objets) et la désinfection des marchandises après le service au client,

  • mettez à disposition des salariés et des clients des consommables leur permettant de respecter les consignes sanitaires (gel hydroalcoolique, lingettes, mouchoirs, poubelles à pédale...),

  • organisez des flux de circulation (entrée/sortie) dans votre boutique (avec marquage au sol par exemple) ainsi que l'espace d'attente de la clientèle à l'extérieur (matérialisation permettant de maintenir la distanciation physique entre les personnes),

  • incitez votre clientèle à précommander ou commander en ligne.

2. Pendant l'ouverture :

  • fournissez et faites porter un masque à vos salariés si la distanciation physique n'est pas possible pour le service de la clientèle,

  • donnez des bouteilles d'eau individuelles à vos salariés (les fontaines à eau et grandes bouteilles partagées sont proscrites),

  • invitez votre clientèle à se laver les mains avec du gel hydroalcoolique que vous mettrez à sa disposition à l'entrée du magasin pour ne pas infecter les personnes et les produits,

  • encouragez les modes de paiement dématérialisés et sans contact autant que possible,

  • prévoyez un endroit dédié pour stocker pendant le temps nécessaire les articles rapportés,

  • pour les boutiques de vêtements et les magasins de chaussures, mettez en place un protocole pour l'essayage prévoyant de limiter le nombre des articles à essayer, un nettoyage de la cabine entre deux client(e)s et un système pour traiter une éventuelle infection des produits (défroisseur vapeur ou stockage pendant 24 heures),

  • coupez la climatisation et pensez à aérer la boutique régulièrement. Laisser la porte du magasin ouverte permet, en outre, d'éviter le contact répété des mains sur la poignée.

3. À la fermeture :

  • réapprovisionnez les consommables pour le lendemain (à surveiller dans la journée en fonction de leur utilisation) et suivez le stock de vos produits de nettoyage et de désinfection,

  • assurez-vous que le nettoyage de toutes les surfaces et objets touchés dans la boutique se déroule bien selon le protocole recommandé,

  • faites un point avec votre équipe sur les éventuels dysfonctionnements constatés dans la journée.

Si l’ensemble de ces mesures sont par nature contraignantes et peuvent ne pas inciter à des achats d’impulsion (la boutique en ligne est là pour ça), elles constituent cependant la condition sine qua non d’une réouverture en toute sécurité pour tous.

A visionner également le webinaire organisé par la CCI de Nice Côte d’Azur présentant tous les conseils à suivre, étape par étape, pour la réouverture de son commerce.

Entreprises, pour toute question :   entreprises-coronavirus@ccifrance.fr