visuel

Publié le 14/01/2019

Les « Boîtes à vélo », un réseau qui grandit !

Le premier congrès national des boîtes à vélo se tient les 18 et 19 janvier 2019. L'occasion pour les entreprises qui utilisent le vélo pour leurs déplacements professionnels de renforcer leur communauté et de travailler à la création d'un groupement national.

Mots-clés :

Nantes, Angers, Lyon, Paris ou encore Grenoble, les « boîtes à vélo » se sont déjà regroupées en associations dans plusieurs villes de France. De l'esthéticienne qui se déplace en vélo à l'entreprise de livraison qui travaille à bicyclette, les « BàV » regroupent des professionnels qui utilisent le vélo comme utilitaire, pour des raisons pratiques mais aussi écologiques.

« À vélo, nous passons partout dans le cœur de ville, explique Hélène Grellier, chef de l'entreprise de triporteurs K'liveo et élue bénévole à la CCI d'Angers. Nous avons une grande flexibilité et pouvons arriver juste devant chez le client. C'est aussi un moyen de transport écologique qui ne fait pas de bruit et n'émet pas de rejet de CO2 ».
Pour ces professionnels de plus en plus nombreux, il est essentiel de se réunir afin d'aborder ensemble les problématiques du quotidien. Cela permet de proposer des solutions d'amélioration au niveau local comme au niveau réglementaire et donc national.

Un premier rassemblement

Les 18 et 19 janvier prochains, près de 150 entreprises participent au premier congrès des Boîtes à vélo au Centre Pierre Cointreau de la CCI d'Angers. Ces deux jours vont leur permettre d'échanger sur leurs problématiques spécifiques et de travailler à la constitution d'une association nationale, « Boîte à vélo France ».

Consulter le programme du congrès

CCI France et le réseau des CCI sont mobilisés pour accompagner les entreprises engagées dans une démarche de développement durable. Les stages proposés par le Centre de Formation du Développement Durable et de l'Environnement (CFDE) peuvent les aider à adapter et optimiser leur activité.