1er accélérateur des entreprises

Les métiers du numérique et de l'informatique

La transformation numérique de l’économie nécessite de nouvelles compétences en nombre et en profils variés au sein des sociétés prestataires de services informatiques comme chez leurs clients. Des postes à pourvoir rapidement !

La révolution numérique est globale et mondiale. La transformation digitale en cours affecte toutes les entreprises, PME et TPE comprises, et tous les secteurs. Peu de fonctions dans les organisations – dans les entreprises mais aussi les administrations, les collectivités territoriales ou les associations – échappent aux conséquences de cette numérisation de leurs outils et services. Citons, à titre d’exemple, des domaines aussi différents que la gestion, la comptabilité, la GRH, la logistique, la communication, le marketing ou bien encore la production ou la vente.

L’expérience client

Cette révolution numérique se matérialise par des changements technologiques majeurs : l’expansion et la puissance des réseaux informatiques, la diversification des supports avec une communication de plus en plus mobile (généralisation des smartphones) et l’apparition de nouvelles technologies (internet des objets facilitant leur connexions et donc l’échange de données, le big data, l’intelligence artificielle de machines simulant l’intelligence humaine…).

Avec comme mantra « l’expérience client », les entreprises ont cherché à repenser leur offre pour être en phase avec les nouvelles attentes de leur clientèle. Elles ont aussi revu leur communication numérique pour faciliter le parcours client et transformer la visite sur le site en achat. Nombre d’entreprises ont, enfin et surtout, voulu tirer le meilleur parti des données sur leur clientèle que les technologies permettent de récolter. Les sollicitations téléphoniques, les visites du site internet ou des réseaux sociaux de l’entreprise, les ventes de produits ou de services, toutes ces opérations des client.e.s sont suivies, analysées et exploitées pour adapter en conséquence l’offre.

Développeur informatique
Chef de projet
Expert Cyber sécurité
Web Designer
Traffic Manager

Métiers en tension

Pour accompagner cette transformation par le numérique du fonctionnement des entreprises, de nouveaux métiers sont apparus et de nouveaux emplois ont été créés. Ces métiers et emplois concernent, tout à la fois, les prestataires de services informatiques comme leurs clientes, les entreprises de l’économie dite traditionnelle.

Ils travaillent à l’acquisition de trafic sur le web, au marketing relationnel de la société pour mieux comprendre les besoins de la clientèle et mieux la fidéliser, gèrent les réseaux sociaux, font de la veille d’informations, de la gestion et de l’analyse de données ou s’assurent de la protection informatique de l’entreprise et de ses données, les nouvelles missions de ces spécialistes du numérique sont variées. À ces fonctions s’ajoutent aussi des métiers plus techniques : le développeur, le designer UX (expérience utilisateur) ou UI (interface utilisateur), le game designer, l’intégrateur web, l’animateur 3D ou bien encore le référenceur web.

Un secteur encore trop masculin

Ces métiers en plein développement sont aussi des métiers en tension. France Stratégie a évalué à 190 000 le nombre des emplois à pourvoir d’ici 2022. Les talents se font rares. C’est la raison pour laquelle l’État avec la « Grande école du numérique » labellise plus de 340 formations partout en France pour proposer des sessions de formation aux métiers du numérique. Des entreprises de l’économie sociale et solidaire comme Simplon.com forment aussi des demandeurs d’emplois à la programmation informatique. L’objectif est aussi d’inciter les jeunes femmes à s’engager dans un secteur du numérique encore très masculin. L’Union européenne a ainsi pointé du doigt en 2020 que 18 % seulement des spécialistes des technologies de l’information et de la communication étaient des femmes.

Dans les entreprises qui conçoivent et exploitent des systèmes d’information, dans celles qui éditent des logiciels ou qui conseillent les entreprises sur leur stratégie numérique et leur choix de matériels informatiques, des emplois d’avenir sont à pourvoir. Et rapidement !

block content
block content

Le saviez-vous ?

28%
le pourcentage de femmes dans les entreprises du numérique (contre 47,5 % dans l’ensemble de l’économie) ¹

79%
des start-ups sont fondées par des équipes entièrement masculines ²

90%
des emplois ont une composante numérique ⁴

42%
des européens ne détiennent pas les compétences numériques de base ³

6 entreprises sur 10 expriment le besoin de développer les compétences de leurs salariés ⁶

60%
PME françaises sont engagées dans la transformation numérique de leur organisation ⁵

Sources :
¹ Rapport d’activité Syntec, 2020
² Baromètre BCG, Sista et Conseil national du numérique, 2021
³ Rapport DESI de l’Union européenne, 2020
⁴ Commissaire européen à l’emploi, Euronews 2020.
⁵ Cegid (conseil en solutions de gestion), 2020.
⁶ Éclairages et synthèses Pôle Emploi, 2021

block content
Crée le 22 février 2022