1er accélérateur des entreprises

Les métiers de la santé et des services à la personne

Crises sanitaires en série et vieillissement de la population, la santé et les services à la personne apparaissent comme de plus en plus essentiels. Préfigurent-ils l’avènement d’une société du « care » (soins porté à l’autre) ? En tout état de cause, ces secteurs manifestent d’ores et déjà un besoin urgent en compétences.

« Il faut valoriser tous les métiers de la solidarité, tous les métiers de la proximité, qui font lien, tout ce qu'on appelle le capital social ». Cet encouragement de la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury au sortir de la crise sanitaire de 2020 qui a frappé, parfois durement, nos concitoyens, ébranlé nos sociétés et fragilisé nos économies, est porteur de sens et d’actualité. Il remet en lumière le projet d’une société du « care » ou dite du « bien-être ».

Ces valeurs sont, d’ailleurs, au cœur de la pratique des professionnels de la santé et des services à la personne. L’envie d’aider son prochain, le goût du contact humain, le sens de l’écoute et l’empathie, telles sont les caractéristiques communes à tous les métiers des soins et de l’aide aux personnes. Illustrons par l’exemple l’emploi de ces qualités dans le secteur. L’ambulancier qui prend un charge à son domicile un patient âgé, déstabilisé à l’idée de quitter sa maison et son animal de compagnie et préoccupé par sa santé devra être en capacité de rassurer le patient. Avec dynamisme et sourire, l’ambulancier devra répondre aux questions multiples et aux inquiétudes tout en assurant une prise en charge médicale efficace. Ainsi en est-il aussi des infirmières à domicile qui prennent en charge, de plus en plus souvent, des patients aux maladies chroniques. Les infirmières passent régulièrement chez eux pour leur prodiguer les soins en appliquant les protocoles fixés par les médecins, mais aussi de veiller à leur confort et à leur bien-être en vue de maintenir ou d'améliorer leur état de santé. Les infirmières et infirmiers, en établissement de soins ou en libéral, sont aussi les interlocuteurs de premier niveau des aidants pour les informer et les rassurer sur l’état de leur proche. Le sens du contact humain et de l’écoute constituent donc des qualités aussi indispensables que la rigueur et l’efficacité pour les professionnels de soins.

Des métiers en évolution

Le sens du dialogue et la capacité à communiquer s’exercent également dans la gestion du parcours de soins. Qu’ils soient médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes ou infirmiers par exemple, les professionnels de la santé sont, de plus en plus, tenus de travailler ensemble pour procurer les meilleurs soins aux patients et leur offrir la meilleure prise en charge. Maillons de la chaîne de soins, ces thérapeutes se regroupent et s’associent d’ailleurs, assez fréquemment, dans des maisons de santé. Autre illustration de la dimension collective de ces métiers de proximité, les acteurs de la santé, à l’image des pharmaciens ou des infirmiers, apportent des conseils de premier niveau et orientent ensuite leurs patients vers les spécialistes.

Passionnants et utiles, ces métiers évoluent et s’enrichissent. À titre d’exemple, les pharmaciens remplissent de nouvelles missions comme les vaccinations quand les sage-femmes accompagnent les femmes enceintes tout au long de leur grossesse et sur l’ensemble de leur parcours de santé. À noter enfin, que certains de ces métiers traditionnellement et majoritairement pratiqués par des femmes comme les infirmières ou les auxiliaires de puériculture peuvent aussi s’ouvrir aux hommes. La France ne compte pour l’heure que 14 % d’infirmiers. Cette féminisation des métiers de la santé se retrouve également au sein de la population des médecins libéraux. L’Insee dénombrait ainsi, en 2021, 62 % de femmes parmi les médecins de moins de 40 ans.

Médecin généraliste
Pharmacien
Ambulancier
Infirmière
Auxiliaire Puériculture

« Silver Economy »

Le vieillissement de la population française constitue aussi une opportunité de croissance. Si ce vieillissement se traduit par un accroissement de la demande de soins, il est également générateur d’une offre en équipements, matériels et services pour maintenir l’autonomie des personnes. La « Silver Economy » couvre un vaste champ de prestations à destination d’un large public allant des jeunes seniors jusqu’au quatrième âge. Le tourisme et les loisirs, la domotique (gestion automatisée des habitations), les transports, la santé et les services à distance d’assistance et, bien sûr, les services à la personne, tous ces secteurs sont mobilisés pour répondre aux besoins d’une population en forte croissance. En 2050, la population française comptera 22,3 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, alors qu’elles n’étaient que 12,6 millions en 2005 (Source : Insee). Quatre millions d’entre elles, ayant perdu leur autonomie, sont considérées comme dépendantes et nécessitent des services pour leur maintien à domicile.

Métiers en tension

Pourvoyeur d’emplois de proximité, les services à la personne ne se limitent pas à la population des plus âgés. Le secteur des SAP couvre une liste variée d’activités exercées au domicile des particuliers : ménage, jardinage, bricolage, garde d’enfants ou aide aux devoirs... Les employés du secteur qui peuvent exercer sans avoir nécessairement un niveau de qualification élevé, travaillent dans des enseignes de franchisés, dans des associations ou en tant que micro-entrepreneurs. Face à la croissance des besoins, leurs compétences sont très recherchées. Les services à la personne figurent en tête des secteurs en tension confrontés à des pénuries de compétences. Preuve, que l’avenir des services à la personne est assuré, le secteur affiche, selon le salon qui leur est consacré, un taux de croissance de 7% par an !

block content
block content

Le saviez-vous ?

80%
des Français estiment que les téléconsultations sont une réponse à l’accès aux soins ¹

2 millions
de personnes ont fait appel aux services à la personnes en 2020 ³

1,22 million
de professionnels des services à la personne ²

35%
l’augmentation de la population française des 60 ans et plus entre 2020 et 2050 ¹

7,4 millions
de Français vivent dans un désert médical ¹

86%
taux de féminisation de la profession d’infirmier  ⁴

Sources :
¹ L’Observatoire 2020 de l’accès territorial aux soins de la Mutualité Française, 2020.
² Les chiffres clés des SAP, ministère de l’Économie et des Finances, 2019
³ Le livre blanc des services à la personne en 2020
⁴ Le panorama des professionnels de la santé ADELI / Drees 2021

block content
Crée le 28 janvier 2022