1er accélérateur des entreprises

Étude économique Eurochambres 2021 : la reprise en Europe s'annonce difficile

La 28ème édition de l'enquête économique menée par Eurochambres1, en coopération avec les chambres de commerce et d'industrie européennes dont CCI France, traduit les prévisions, peu optimistes, et les attentes pour l'année à venir de 58 000 entreprises européennes (dont 90% de PME) dans 29 pays européens.

Evaluées annuellement par Eurochambres (Association réunissant les chambres de commerce et d’industrie européennes), les perspectives économiques du continent pour 2021, rendues publiques en novembre 2020, mettent en évidence une reprise difficile. Tous les indicateurs clés (ventes intérieures , exportations , emploi, investissement…) traduisent la baisse de confiance des entreprises européennes pour l’année à venir dans un contexte de crise sanitaire persistante. Les entreprises françaises figurent parmi les plus pessimistes d’Europe quant à leurs perspectives de développement en 2021.

La reprise économique européenne ne sera pas rapide. De fait, nombre d’entrepreneurs tentent encore d'absorber l'effet du fort ralentissement économique depuis mars.  Dans la grande majorité des pays participant à l’enquête, les entreprises citent les coûts de la main-d'œuvre et les conditions de financement parmi les principaux défis à relever. Les répondants d'Europe du Sud sont particulièrement inquiets de la dette accumulée à la suite de la crise de la COVID-19, tandis qu’en Europe occidentale les inquiétudes sont davantage liées au manque de travailleurs qualifiés.

impact économique

 

Le poids de la dette

En France, les principaux défis anticipés par les entrepreneurs pour l’année prochaine sont les conditions de financement et les difficultés liées au remboursement de la dette accumulée lors de la crise. En outre, elles anticipent une chute significative des ventes à l’exportation au cours de l’année prochaine.  

Alors que les décideurs politiques européens et nationaux déterminent les voies à suivre pour la reprise, l'enquête économique 2021 d'Eurochambres offre des outils précieux pour aider les entreprises à surmonter la crise et être acteur de la relance. Pour Eurochambres, les résultats soulignent la nécessité d'un soutien continu, de mesures de relance rapides et efficaces, et d'une réponse coordonnée. Au niveau de l'UE, cela commence par l’instauration d’un marché unique plus fort et plus complet : l’objectif étant non seulement de revenir à la situation d'avant la crise (avec en premier lieu le rétablissement de la libre circulation), mais également de faire avancer les réformes attendues depuis longtemps pour transformer l'UE en un véritable marché intérieur unique pour toutes les entreprises et tous les consommateurs.

Plus que jamais, la crise confirme la nécessité d’accompagner tous les types d’entreprises dans les mutations numériques et écologiques amorcées par l’Union européenne. Cela nécessite une approche "think small first" (penser aux petits d'abord) pour l'élaboration et la mise en œuvre des nombreuses initiatives prises par la Commission européenne au cours des prochains mois.

Afin de relancer l’économie européenne, « les responsables politiques européens et nationaux sont donc invités à travailler de manière coordonnée et avec le réseau des chambres européennes pour redynamiser la productivité, l'emploi et l'investissement » encourage Eurochambres.

1Eurochambres est l'association des chambres de commerce et d'industrie européennes. Pour la 28ème année consécutive, elle publie son enquête économique annuelle. L'enquête qualitative a duré plusieurs semaines jusqu'au début du mois d'octobre. Une série de questions fut envoyée à des entreprises issues de tous secteurs confondus.


Lire l'étude

Mis à jour le 10 mai 2021