1er accélérateur des entreprises

Les métiers de la banque, de l'assurance et de la finance

La banque, l’assurance et la finance sont confrontées à des transformations majeures de leurs activités mais les opportunités de carrière restent nombreuses pour les jeunes diplômés.

La crise financière de 2008 a montré les fragilités et les faiblesses du système de régulation du secteur bancaire. De nouvelles règles sont apparues pour améliorer la solvabilité des banques et leur exposition aux risques. Au titre des risques auquel le secteur est de plus en plus confronté figurent aussi la cybercriminalité, la lutte contre les financements clandestins et le blanchiment d’argent. Mais le secteur de la banque, de l’assurance et de la finance doit aussi négocier, d’une part, la numérisation grandissante de son activité (nouveaux modes de paiements dématérialisés comme le paiement sans contact et à distance avec la signature électronique par exemple) et, d’autre part, la croissance forte de nouveaux acteurs opérant sur internet. La révolution numérique se traduit, de fait, par la multiplication de nouveaux services à la clientèle et par l’obligation de gérer de façon stratégique et optimale des datas. La vive concurrence des banques et des assurances en ligne séduisent, par ailleurs et de plus en plus, la clientèle en raison de leurs tarifs compétitifs.

En contact direct avec la clientèle

Ces transformations ont un impact sur la gestion des effectifs et des compétences dans ce secteur qui reste parmi les plus gros recruteurs du privé avec 35 300 embauches effectuées en 2020. La France ne compte pas moins de 340 banques et 36 000 agences sur tout le territoire. La banque emploie 360 000 personnes et l’assurance 220 000. Mais les réseaux bancaires sont engagés dans une diminution constante du nombre de leurs agences. En dix ans, 2 000 points de vente de proximité ont été fermés. Dans un secteur où la moitié des effectifs est en contact direct avec la clientèle, ces restructurations ont un impact sur l’emploi entraînant un turn-over important (de 30 % à 40 % par an) principalement sur les postes de chargés de clientèle. Cependant, pour couvrir les nombreux départs à la retraite et répondre aux nouvelles attentes de la clientèle, notamment en services numériques, les banques et les assurances sont à la recherche de jeunes diplômés qu’elles recrutent régulièrement après un parcours en alternance. Ces nouvelles recrues doivent maîtriser de larges gammes de produits tant assuranciels que bancaires, proposés indifféremment par les banquiers comme par les assureurs.

Conseiller bancaire
Conseiller d'assurance
Analyste financier
Trader
Gestionnaire de patrimoine financier

Mon amie la finance

D’un niveau Bac + 2 à Bac + 5, les postes à pourvoir sont très variés que ce soient en front (relation client) ou en back office (fonctions supports). Les emplois les plus demandés dans la banque et l’assurance sont ceux de chargé de clientèle, de commercial, d’analyste en crédit, de trader, et, pour la partie finance, de conseiller en patrimoine et de gérant de portefeuilles boursiers. Les passionnés de chiffres peuvent trouver dans la finance des responsabilités variées à exercer dans des structures tout aussi différentes. Les financiers sont essentiels dans toute entreprise privée pour gérer la paie et plus largement la comptabilité. La gestion de la trésorerie est elle aussi stratégique pour optimiser les emprunts et les placements financiers de l’entreprise, comme le sont également les fonctions d’audit interne et de contrôle de gestion. À noter que l’État, les collectivités territoriales et les organismes sociaux emploient également des spécialistes pour gérer les finances publiques. Et bien évidemment, le monde de la banque et de l’assurance fait, lui aussi, appel à des experts pour concevoir les produits de placements les plus performants et pour convaincre la clientèle d’y avoir recours.

block content
block content

Le saviez-vous ?

60%
pourcentage de femmes dans la banque et l’assurance ⁴

98%
des effectifs bancaires sont embauchés en CDI ⁴

50%
des employés bancaires sont en contact direct avec la clientèle ¹

99%
des Français disposent d’un compte bancaire ¹

72,7 millions
de cartes bancaires en circulation en France ³

45%
des ménages français ont au moins un contrat d’assurance vie ²

Sources :
¹ Fédération bancaire française 2020
² Baromètre du cercle des épargnants «Les Français, l’épargne et la retraite » du 25 février 2020
³ Statista 2021
⁴ L’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance, Fédération Française de l'Assurance 2017

Crée le 6 décembre 2021