visuel

Publié le 18/02/2019

« Grâce à mon expérience d'apprenti, j'ai pu avoir des responsabilités rapidement », Martin Bécot

A peine diplômé et déjà Meilleur Apprenti de France (MAF) Barman. Martin Bécot a bénéficié d'une formation en alternance à la CCI Maine-et-Loire et commence sa carrière bien accompagné. 

Mots-clés :

Quelles formations avez-vous suivi via la Chambre de Commerce et d'Industrie Maine-et-Loire ?

Après avoir échoué en filière générale, j'ai eu envie de m'orienter vers la voie professionnelle. J'ai donc passé un Bac pro Commercialisation et Service en Restaurant avec la CCI d'Angers pendant deux ans, entre 2014 et 2016. Il m'a permis de travailler en alternance chez le traiteur Bon Bétend, au Château de la Romanerie à Saint Barthélémy d'Anjou. Ensuite, je suis parti huit mois en Angleterre et, à mon retour, un de mes anciens professeurs, Didier Péan, m'a prévenu qu'une place se libérait en Mention Complémentaire Bar. J'ai donc suivi ce cursus en alternance au centre Pierre-Cointreau de la CCI et au Normandy Barrière de Deauville, avant d'être diplômé en 2018.

Qu'est-ce-que vous avez apprécié dans ces formations ?

Tout ! L'accompagnement notamment, parce que les professeurs ont vraiment envie de nous apprendre de nouvelles choses et mettent toute leur énergie pour aider leurs élèves. C'est très motivant. Nous étions une petite classe de 14, donc ça permettait d'avoir un bon suivi. Ce que j'ai également aimé, c'est les contacts des professeurs qui pouvaient nous placer dans des établissements de qualité.

Le format de l'alternance a-t-il été un plus pour vous ?

Oui, ça m'a permis d'être tout de suite dans le feu de l'action, de savoir où j'allais, et puis j'étais logé, nourri et je recevais un salaire. Cet hiver, je suis parti travailler à Tignes, dans un hôtel 5 étoiles et j'ai pu avoir directement des responsabilités que je n'aurais pas forcément eu sans mon expérience d'apprenti.

Quel rôle jouent la CCI et vos professeurs, maintenant que vous êtes diplômé ?

Dans la région, nous sommes très bien encadrés, même après nos études. Je suis toujours en contact avec le directeur de la CCI Maine-et-Loire, Jean-François Laplanche. Il m'envoie des messages d'encouragement quand je participe à un concours, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Didier Péan m'accompagne toujours quand je souhaite participer à un concours. Je viens d'obtenir le titre de MAF barman et c'est avec lui que je vais aller chercher aller chercher ma médaille.