visuel

Publié le 29/03/2019

Pôles d'innovation : le lexique pour s'y retrouver

Clusters, pôles de compétitivité, technopoles… Associées à la recherche et à l'innovation, ces notions recouvrent des réalités proches. CCI France fait le point pour vous aider à y voir plus clair.

Mots-clés :

Cluster

Un cluster est communément défini comme une grappe d'entreprises. Petites et grandes, elles se concentrent sur une même zone géographique et proviennent souvent d'une même filière. Des structures de formation et des instituts de recherche peuvent également faire partie d'un cluster. Une stratégie collective est choisie afin de mutualiser des actions. L'objectif de cette coopération est d'améliorer la compétitivité et la performance des entreprises.

Pôle de compétitivité

Les pôles de compétitivité sont des clusters labellisés par l'Etat français dans le cadre d'une nouvelle politique industrielle lancée en 2004. Ils rassemblent, sur un territoire donné et sur une thématique ciblée, des entreprises de toutes tailles, des acteurs de la recherche, des établissements de formation, tout en associant à la dynamique les pouvoirs publics locaux et nationaux. Leur objectif est de soutenir l'innovation. Ils favorisent la mise en place de projets de R&D collaboratifs. Ils concernent la plupart des secteurs d'activité : automobile, aéronautique, nanotechnologies, biotechnologies… Ils accompagnent les entreprises dans la mise sur le marché de leurs nouveaux produits, services ou procédés issus des projets de recherche, et leur permettent de se positionner sur les marchés. Grâce à la concentration des acteurs sur un territoire, ils leur offrent une plus grande visibilité internationale.

Source DGE/CGET - 2017

L'Etat et les collectivités territoriales accompagnent les pôles de compétitivité, notamment en octroyant des aides financières via le fonds unique interministériel ou le Programme Investissements d'Avenir, ou encore en finançant une partie des structures de gouvernance des pôles.

En 2019, 56 pôles de compétitivité ont été labellisés pour la phase IV du programme (2019-2022).

Un pôle comprend en moyenne 200 membres mais il existe une grande disparité selon les pôles. Les PME et ETI représentent 65 % des adhérents, les grandes entreprises 8% et les acteurs de la recherche et de la formation 17%.

Technopôle

au masculin, un technopôle rassemble dans une agglomération urbaine, des entreprises dont les activités recourent à des technologies innovantes sur des thématiques communes. Des centres universitaires ou de recherche peuvent y être associés afin de faciliter les transferts de technologie. Au féminin : les technopoles désignent des pôles d'innovation et pôles urbains qui favorisent une dynamique de développement régional voire national.