Publié le 22/03/2019

Un challenge pour honorer les commerçants innovants

La remise des prix du 44ème Challenge national du commerce et des services se tient le 25 mars 2019, au Ministère de l'Economie et des Finances, à Paris.

Mots-clés :

Depuis 44 ans, le réseau des Chambres de Commerce organise le Challenge national du commerce et des services, en partenariat avec la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur. L'objectif : honorer et récompenser les commerçants, prestataires de services et unions commerciales de France les plus performants et innovants. Les lauréats de l'édition 2019 sont révélés lundi 25 mars, lors d'une cérémonie qui se tient à Bercy.

« Le Challenge rassemble le top des commerçants et prestataires de services français, souligne Lyse Tristan, directrice Communication de la CCI Deux-Sèvres qui gère le challenge. Ils sont créatifs et enthousiastes, ils réinventent le métier de commerçants d'aujourd'hui et de demain. Les voir si dynamiques, les entendre raconter leur expérience est une chose très forte. » 

Les chambres de commerce sont très impliquées dans ce challenge. Par leur maillage et leur bonne connaissance du tissu économique, les CCI repèrent les entreprises particulièrement innovantes, les aident à monter un dossier de candidature et les font remonter au niveau national. Des élus spécialistes du commerce de chaque CCI régionale font ensuite partie du jury national afin de désigner les lauréats.

Un Mercure d'Or pour les commerçants et prestataires de services

Plusieurs prix sont remis dans le cadre de ce challenge national. D'une part le « Mercure d'Or » récompense les performances individuelles des commerçants et prestataires de services. Ce concours comprend 8 catégories et chaque entreprise peut se présenter dans l'une ou plusieurs d'entre elles :

  • Création ou Reprise d'Entreprise

  • Innovation Commerciale et Qualité

  • Développement Economique et Commercial

  • Apprentissage - Formation - Développement du personnel

  • Adhérent à un réseau du Commerce Indépendant Organisé

  • E-Commerce

  • Commerce Non-Sédentaire

  • Commerce Rural

Ces catégories permettent de mettre en valeur la diversité de ce que sont et font les commerces et prestataires de services. « Les commerces mis à l'honneur se démarquent par leur manière d'accueillir et fidéliser leurs clients, de présenter leurs produits, de former leur personnel, d'apporter une information, de rendre des services, de développer des réseaux, de participer à l'animation du territoire… », illustre Lyse Tristan. Pour Philippe Dutruc, président de la CCI Deux-Sèvres : « Les commerçants qui postulent à ce challenge sont vraiment des gens de qualité qui, en permanence, se mettent au goût du jour, suivent le mode de consommation et montrent que, même dans le commerce, on trouve dans entreprises qui innovent, des entreprises du futur. » 

Un panonceau d'Or pour les unions commerçantes

Par ailleurs, le concours « Panonceaux d'Or » récompense les associations de commerçants, les fédérations d'associations de commerçants ou les structures de management de centre-ville. Il existe trois catégories en fonction de la taille des villes ou territoires concernés :

  • Commune de moins de 15 000 habitants

  • Commune de 15 à 50 000 habitants

  • Commune ou territoire de plus de 50 000 habitants.

« Pour les commerçants, il n'est pas évident de se rassembler, souligne Lyse Tristan. Mais quand ils y parviennent, ils représentent une belle offre commerciale, ils fidélisent leurs clients, ils font de l'animation ensemble. En somme, ils se valorisent les uns, les autres. Cela leur permet aussi d'avoir plus de poids vis-à-vis de leurs interlocuteurs ».

Un prix spécial : le Panonceau Cœur de Ville

Cette année, un prix spécial, « Panonceau Cœur de Ville », est remis pour valoriser les opérations collectives les plus innovantes dans le cadre du programme gouvernemental « Action Cœur du Ville » destiné à la revitalisation des centres-villes. « Le Panonceau Cœur de Ville récompense des villes pour leur capacité à mettre autour de la table les acteurs qui agissent dans le développement de leur centre-ville », explique Lyse Tristan. Par exemple : les associations de commerçants, la CCI, les acteurs de la valorisation du patrimoine, de l'habitat, du stationnement… Le panonceau distinguera donc les communes ayant mis en place des projets de redynamisation des centres-villes impliquant un maximum d'acteurs différents.

Des retombées positives

Pour les lauréats, le challenge apporte des effets positifs : des outils de communication (trophée, vitrophanie…) pour être identifiés comme faisant partie de l'excellence française, ainsi qu'une certaine notoriété. « Nous incitons les CCI à organiser un événement local de remise des prix pour faire connaître ces entreprises et initiatives, appuie Lyse Tristan. C'est une belle occasion de valoriser les commerçants. On ne parle pas beaucoup d'eux, encore moins quand tout va bien. On voit quand ils ne sont pas là mais quand ils sont présents, on ne le dit pas suffisamment. Ce challenge est l'occasion de les mettre en lumière. »