visuel

Publié le 06/06/2019

« La Boîte à Commerce® » veut booster le commerce de centre-ville

Le dispositif La Boîte à Commerce®, initié par la CCI Savoie, permet à des porteurs de projet de tester leur commerce de centre-ville et de bénéficier d'un accompagnement à la création d'entreprise, tout en participant à la redynamisation des centres-villes.

Mots-clés :

« Les mutations dans les comportements des consommateurs entraînent une désertification des rues commerçantes, y compris celles qui l'étaient historiquement »

C'est face à ce constat, résumé par Stéphane Bizouard, président de la commission commerce à la CCI Savoie, qu'est né le projet La Boîte à Commerce®.

Son ambition ? Redynamiser les cœurs de ville au travers du commerce. Il permet d'accompagner un porteur de projet de commerce de centre-ville afin qu'il le teste dans des conditions optimales sur une période d'un à trois ans. « L'idée est née il y a deux ans environ, se rappelle Stéphane Bizouard. Nous constations que la vacance commerciale était de plus en plus forte, tant au niveau local que national. Parallèlement, nous voyions passer à la CCI des repreneurs et créateurs d'entreprise ayant le sentiment que la période était difficile et hésitant à se lancer. » Forte de son rôle d'« accompagnatrice d'entreprises tout au long de leur vie », la Chambre de commerce de Savoie décide alors d'agir.

Résorber la vacance commerciale

L'idée de la Boîte à Commerce® est bien, à travers l'installation d'une nouvelle boutique, de générer un effet de levier afin de résorber la vacance commerciale. Le dispositif s'adresse donc à deux types de public, d'une part aux collectivités qui veulent soutenir l'économie de proximité et valoriser l'image du centre-ville ; d'autre part à des porteurs de projet qui veulent tester leur idée sans prendre trop de risque et souhaitent obtenir un accompagnement à la création d'entreprise et à l'installation commerçante.

Le projet se concrétise en plusieurs étapes. Tout démarre par une analyse du centre-ville afin de détecter les quartiers qui ont besoin d'être revitalisés. « Nous travaillons en partenariat avec les communes pour détecter les rues à redynamiser, précise Stéphane Bizouard. Nous leur faisons confiance car elles connaissent parfaitement leur territoire, les bailleurs et les projets propres à leur ville. »

Un rôle à jouer pour les entreprises

Les partenaires de la Boîte à Commerce® se lancent ensuite dans la recherche d'un local intéressant et pour lequel le bailleur accepte un loyer modéré pour la ou les premières années. Il faut aussi trouver un porteur de projet en adéquation avec la démarche. La CCI diffuse un appel à projets et opère une première sélection des dossiers. « Puis, toutes les personnes qui participent à l'accompagnement du porteur de projet se réunissent pour un tour de table afin de sélectionner les meilleurs dossiers, décrit le président de la commission commerce. Enfin, un jury détermine quel porteur de projet pourra s'installer. »

Plusieurs partenaires prennent donc part au dispositif, comme des experts comptables, des organismes bancaires, des assurances, des avocats... Pour Stéphane Bizouard, l'interprofessionnalité est une clef pour assurer le succès de l'opération :

 « Le projet est étudié sous différents angles et c'est ce qui fait qu'il est viable. Cela montre aux consommateurs que le commerce n'est pas l'œuvre d'un fantaisiste qui se serait installé par hasard. »

La Boîte à Commerce bénéficie notamment du soutien de la Caisse des Dépôts, de Groupama et de la Banque Populaire.

Un accompagnement personnalisé

Pendant sa première année d'installation, le commerçant bénéficie d'un accompagnement dispensé par la chambre de commerce en fonction de ses besoins. « La CCI propose tout un parcours, notamment le crash-test entrepreneur, confirme Stéphane Bizouart. Mais surtout, elle prévoit des points d'étape avec des contrôles pour voir si les engagements fixés ensemble sont respectés. » 

Par ailleurs, la Chambre de commerce et la commune servent aussi de relais de communication pour faire connaître le projet et inciter les consommateurs à participer à la réussite du commerce.

Après une première installation encourageante à Albertville (voir ci-dessous), le dispositif de la CCI Savoie attire l'attention d'autres communes voire d'autres CCI en France. « Une dizaine de projets sont en cours actuellement, notamment au Bourget du Lac et à Chambéry », annonce Stéphane Bizouard.

Témoignage
Franck Jouffre, artisan chocolatier et glacier

Premier bénéficiaire du dispositif la Boîte à Commerce®, Franck Jouffre a ouvert sa boutique « Carré noir » à Albertville en novembre 2018.

Comment avez-vous entendu parler de La Boite à commerce ?

Après 15 ans à exercer mon métier de chocolatier-glacier comme salarié, je voulais m'installer. En cherchant un local commercial sur internet, je suis tombé sur un lien de la Chambre de commerce de Savoie décrivant le dispositif de La Boite à Commerce®. À l'origine, la CCI cherchait un commerçant et non un artisan, mais finalement cela n'a pas posé de souci pour le local. J'ai réalisé des travaux pour y installer mon laboratoire. J'ai ouvert fin novembre 2018, sur la place de l'Europe, une place piétonne d'Albertville devenue peu attractive. Pour moi, l'avantage de cet emplacement est que je peux y installer une terrasse pour mon activité de glacier.


En quoi l'accompagnement vous a-t-il aidé ?

Comme je suis artisan, j'ai été accompagné par la Chambre des métiers en partenariat avec la CCI. J'ai été bien aidé dans l'élaboration de mon business plan et nous avons pu établir ensemble le prévisionnel pour aller démarcher les banques. Ensuite, la chambre de commerce m'a aidé sur la communication. Le président Bruno Gastinne était présent à l'inauguration de la boutique ainsi que le maire d'Albertville.

Maintenant, j'ai régulièrement des points d'étape à la CCI où l'on m'aide pour décortiquer les comptes, et où l'on me donne des conseils sur la gestion de l'entreprise. Par exemple, j'aimerais recruter un apprenti l'année prochaine, je vais donc demander conseil à la chambre pour voir si cela est viable pour moi. Par ailleurs, au-delà de l'accompagnement, je bénéficie d'un loyer modéré négocié avec le bailleur pour trois ans. J'ai aussi la possibilité d'arrêter le bail à tout moment durant ces trois années, sur simple recommandé.


Quel est votre ressenti après 6 mois d'activité ?

Je suis plutôt satisfait de mon lancement. J'ai été au-delà de mon prévisionnel presque chaque mois. J'ai ressenti les bénéfices de la communication autour du dispositif la Boîte à Commerce®, notamment via les articles de presse. Avec le printemps, la vente de glaces commence et donc la terrasse commence à être utilisée. Je suis content de voir que la Mairie joue le jeu et essaie de dynamiser la place. Elle a, par exemple, aménagé une aire de jeu pour l'été. Depuis l'ouverture de ma boutique, d'autres commerces parlent aussi de s'y installer.

Pour en savoir plus :

  La Boîte à Commerce®

  CCI Savoie

  Consulter les projets à venir


  Carré noir

Carré noir
36, Place de l'Europe
73200 Albertville