Publié le 27/04/2018

Un apprentissage de qualité à la portée de chaque jeune

Les CCI se réjouissent que ce texte fasse enfin de l'apprentissage une voie de formation :

- mieux adaptée aux besoins des entreprises et des territoires

- plus ouverte sur l'international

- plus valorisante pour les jeunes et leurs maitres d'apprentissage

- plus transparente sur les résultats probants en termes d'insertion professionnelle.

Mots-clés :

Communiqué de presse

Paris, 27 avril 2018

 

 

 

Un apprentissage de qualité à la portée de chaque jeune

 

 

Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, a présenté ce jour son projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».

Les CCI se réjouissent que ce texte fasse enfin de l'apprentissage une voie de formation :

  • mieux adaptée aux besoins des entreprises et des territoires
  • plus ouverte sur l'international
  • plus valorisante pour les jeunes et leurs maitres d'apprentissage
  • plus transparente sur les résultats probants en termes d'insertion professionnelle

Les CCI demandent toutefois que des mesures adaptées soient très rapidement prises pour à la fois maintenir  l'égalité d'accès à l'apprentissage sur l'ensemble du territoire et favoriser un développement équilibré et quantitatif de  l'apprentissage.

Le financement au contrat doit être souple dans ses modalités d'application, au risque de voir des sections entières fermer par défaut de rentabilité. Les coûts de formation ne sont pas négociables de façon uniforme  et répercutables  à l'identique sur tout le territoire, ils devront pouvoir être modulés.

L'égal accès des jeunes, souvent peu mobiles, à la formation professionnelle est un point de vigilance dans une société qui doit permettre à chacun de se former et de  trouver sa place. Aussi, il faudra veiller à ce que la concurrence généralisée entre les structures de formation, privées et publiques, ne nuise pas à l'offre proposée territoire par territoire.

Le pilotage et la gouvernance de la formation professionnelle en France  doivent intégrer celles et ceux qui, sur le terrain, s'engagent pour lever les freins à l'apprentissage, tant du côté des jeunes que des entreprises, et les accompagner dans leur choix. Il est à ce titre indispensable que France Compétences intègre tous ces acteurs, et en particulier les chambres consulaires.

Les CCI poursuivront leur plaidoyer pour un développement quantitatif et qualitatif du système d'apprentissage, afin que tous les jeunes puissent avoir les mêmes chances pour construire leur avenir professionnel.

 


Contact presse : Françoise Fraysse - T. 01 40 69 37 16 – 06 79 94 59 90

CCI France est l'établissement national fédérateur et animateur des Chambres de Commerce et d'Industrie françaises. Porte-parole des 125 chambres locales, régionales, et des DOM-COM, CCI France représente et défend les intérêts des 2 500 000 entreprises ressortissantes auprès des pouvoirs publics français et européen. Elle joue son rôle de corps intermédiaire à vocation économique pour promouvoir le développement des entreprises et des territoires.

 

46-48 avenue de la Grande Armée – CS 50071 - 75858 Paris Cedex 17 - T. 01 40 69 37 00 www.cci.f