Publié le 11/12/2017

Les Chambres de la côte nord-européenne se réjouissent de l'annonce faite vendredi dernier des progrès réalisés dans la première phase des négociations du Brexit.

Elles appellent maintenant les négociateurs britanniques et de l'Union européenne à débuter, le plus tôt possible, les discussions...

Mots-clés :

Communiqué de presse

Paris, le 11 décembre 2017

 

 

Une alliance des Chambres de la côte nord-européenne comptant pour 70% des échanges commerciaux, appelle les négociateurs britanniques et de l'Union européenne à clarifier, le plus tôt possible, la future relation commerciale entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, maintenant que des progrès suffisants ont été atteints dans la première phase des négociations du Brexit.

La Fédération des Chambres de Commerce belges représentée par Voka – Chambres de Commerce flamandes et BECI – Chambre de Commerce de Bruxelles, les Chambres de Commerce britanniques, Chambers Ireland, la Chambre de Commerce Danoise, les Chambres de Commerce et d'Industrie françaises, les Chambres de Commerce et d'Industrie allemandes et la Chambre de Commerce britanno-néerlandaise, ont aujourd'hui transmis une déclaration commune aux négociateurs britanniques et de l'Union européenne. Elles exhortent les négociateurs à agir pour une avancée majeure de la première phase des négociations afin de garantir un début rapide des discussions sur la relation commerciale future entre l'Union européenne (UE) et le Royaume Uni.

Les pays de la région côtière nord-européenne ont toujours maintenu d'excellentes relations économiques. Dans cette région, le commerce entre le Royaume-Uni et les 6 autres pays de l'Union européenne compte pour 344 milliards d'euros, soit pour 70% du total des échanges entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. La Manche, située au milieu de l'espace de la Mer du Nord, représente le couloir de navigation mondial le plus emprunté, avec plus de 500 navires la traversant chaque jour, ainsi qu'un axe de transport majeur entre l'Union européenne et l'Irlande.

Les Chambres de la côte nord-européenne se réjouissent de l'annonce faite vendredi dernier des progrès réalisés dans la première phase des négociations du Brexit. Les Chambres de la côte nord-européenne appellent maintenant les négociateurs britanniques et de l'Union européenne à débuter, le plus tôt possible, les discussions sur les contours d'une future relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne favorable au commerce et qui respecte pleinement tous les aspects de l'intégrité du Marché Unique.

Les Chambres de la côte nord-européenne estiment également qu'une période de transition réaliste est nécessaire afin de donner le temps aux entreprises de s'adapter à la nouvelle relation commerciale entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Un statu quo en tant que période transitoire – annoncée suffisamment tôt – assurant un maintien du Royaume-Uni dans l'union douanière et le Marché Unique pendant la durée de la période de transition, et intégrant l'ensemble des droits et des obligations appropriés, serait le plus adapté pour fournir aux entreprises le plus haut degré de certitude et de prévisibilité.

 


Contact dossiere : Christophe Duday - Projets européens – Direction internationale innovation et intelligence économique - T.01.40.69.38.31 – 06.33.57.43.53

CCI France est l'établissement national fédérateur et animateur des Chambres de Commerce et d'Industrie françaises. Porte-parole des 125 chambres locales, régionales, et des DOM-COM. CCI France représente et défend les intérêts des 2 900 000 entreprises ressortissantes auprès des pouvoirs publics français et européen. Elle joue son rôle de corps intermédiaire à vocation économique pour promouvoir le développement des entreprises et des territoires.

 

46-48 avenue de la Grande Armée – CS 50071 - 75858 Paris Cedex 17 - T. 01 40 69 37 00 www.cci.fr