Publié le 16/11/2017

Le patrimoine économique sur le devant de la scène ?

Les Journées européennes du patrimoine, les Journées du savoir-faire d'excellence, les Journées européennes des métiers d'art… Serait-ce le "Grand Soir" pour les entreprises du patrimoine vivant...

Mots-clés :

Les Journées européennes du patrimoine, les Journées du savoir-faire d'excellence, les Journées européennes des métiers d'art… Serait-ce le "Grand Soir" pour les entreprises du patrimoine vivant dont les offres répondent en tous points à un consommateur en quête de sens. Un effet de mode ?

Serait-ce le moment opportun ? Le « Grand Soir » pour que le « french savoir-faire » occupe enfin le devant de la scène. Une arborescence de causes favorise en tout cas l'emballement du consommateur pour ces entreprises qui, à contre-courant de la tendance générale à la mondialisation et standardisation, continuent de perpétuer un savoir-faire ancestral et cultivent un ancrage territorial, qui n'ont pourtant rien à voir avec une préférence nationale ou un patriotisme économique.

Les crises (économique et sociale) qui condamnent les emplois et les usines, la défiance généralisée à l'égard de process de fabrication qui seraient incontrôlables en termes de qualité car trop éloignés, les scandales sanitaires chroniques … tout concourt à faire des labels certifiant la proximité, la qualité et le respect de normes environnementales voire sociales, des juges de paix pour des consommateurs en quête de sens dans leurs actes de consommation.

Pour en savoir plus