Publié le 28/03/2018

Accord-cadre CCI France et EDF sur les énergies décarbonées pour favoriser le développement de l'activité industrielle et l'emploi en France

CCI France et EDF ont signé, le 28 mars 2018, un accord-cadre qui renforce leur coopération dans deux secteurs d'investissement prioritaires du groupe EDF en matière de production d'électricité bas carbone en France : la performance et la sûreté du parc nucléaire et le développement des énergies renouvelables (hydraulique, éolien terrestre et maritime, solaire…).

Mots-clés :

Jean-Bernard Levy, président directeur général d'EDF explique qu' « avec cet accord, EDF entend faire pleinement bénéficier les entreprises, partout en France, du grand programme d'investissement du groupe en faveur des énergies décarbonées. Le grand carénage du parc nucléaire, le Plan Solaire d'EDF, les grands chantiers éoliens off-shore, la modernisation de notre parc de production hydraulique, le programme CAP ENR en faveur des PME et start-up de la filière renouvelables, sont autant d'opportunités d'activité pour les PME et PMI et de création d'emplois pour les territoires d'implantation de nos ouvrages. »


Et, Pierre Goguet, président de CCI France, précise que « cet accord vise d'abord pour les chambres de commerce et d'industrie, à développer les opportunités d'affaires de nos PME PMI dans le contexte de transition énergétique. Les CCI et EDF partagent des valeurs et une culture : proximité, développement local des PME, PMI et attractivité territoriale, appui aux écosystèmes locaux… Et de fait, EDF et les CCI coopèrent de longue date au niveau des bassins industriels. Cette culture commune et cette coopération historique ont rendu évidente la formalisation de cet accord cadre. »

Les deux axes forts de cet accord sont :

-    l'information et la sensibilisation des entreprises sur la politique d'achat d'EDF
Pour assurer la maintenance de son parc de centrales nucléaires, EDF s'appuie sur des entreprises spécialisées dans le secteur nucléaire qui sont souvent de dimension nationale, mais l'opérateur peut aussi, dans le cadre de projets territoriaux, s'appuyer sur des entreprises locales. Encore faut-il que ces entreprises aient accès à l'information et aux besoins précis du client pour se positionner. Les CCI pourront, par exemple, faciliter les échanges entre EDF et leurs futurs fournisseurs par le biais de forums ou encore de cartographies d'entreprises locales.
Ces activités de maintenance pourront générer de l'emploi et également assurer des ressources pour les collectivités locales.

 

-    la mise en place d'un processus structuré de contractualisation dans le domaine de l'écosystème industriel des énergies renouvelables

Pour faciliter la mobilisation des PME / PMI, les CCI prévoient d'étendre les plateformes CCI Business. Testées avec succès dans les régions Normandie et Hauts de France, elles sont appelées à se généraliser.
A savoir que le pôle énergies renouvelables d'EDF travaille déjà avec les CCI par exemple dans le cadre de CCI Business EnR, plate-forme de mise en relation entre donneurs d'ordres et sous-traitants dans le domaine de l'éolien offshore.


Cet accord devrait également permettre de mieux mesurer l'empreinte économique des sites EDF grâce à des diagnostics territoriaux et de faciliter le soutien à l'internationalisation des entreprises locales qui pourront bénéficier de l'appui d'EDF et du réseau des CCI françaises à l'international.