Les experts de l'innovation : la série

Sommaire
  • L'Intelligence artificielle (IA)
  • Le Design Thinking (La pensée design)
  • Suramortissement : une mesure exceptionnelle pour soutenir l'investissement productif
  • L'Innovation ouverte
  • Le crowdfunding
  • Crédit Impôt Recherche
  • La Blockchain
  • Tourisme industriel : Mode d'emploi
  • Le Brevet européen à effet unitaire
  • Le biomimétisme
  • Le Big Data
  • L'Analyse de la valeur - Concevoir à coût minimum en améliorant la qualité
  • Arnaque au président
  • Industrie du Futur - Un plan pour moderniser l'outil de production
  • Programme Investissement d'avenirs
  • CICE - Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi
  • Origine France Garantie
  • Programme cadre de recherche et innovation « Horizon 2020 »
  • L'enveloppe Soleau
  • INCUBATEUR : Benjamin CARLIER, Directeur du Tremplin, incubateur de la structure « Paris&Co », agence de développement économique et de l'innovation de la mairie de Paris (1).

Tourisme industriel : Mode d'emploi

Qu'il s'agisse de la visite d'une brasserie, d'une centrale électrique ou d'un ancien site minier, le tourisme industriel correspond bien aux attentes du touriste d'aujourd'hui, à la recherche d'expériences originales et authentiques. Chaque année, en France, ce sont plus de 5 000 entreprises qui ouvrent leurs portes au public.

Quels sont les enjeux du tourisme industriel ?

La visite d'entreprise relève d'une démarche marketing, mais s'intègre le plus souvent dans une démarche de territoire. Les CCI et, plus récemment, les collectivités locales ont vu l'enjeu que représente l'ouverture des sites pour améliorer l'attractivité territoriale, touristique et entrepreneuriale. D'où la création de nombreux portails internet regroupant l'offre de visite locale, départementale ou régionale. Les régions ont aussi compris l'intérêt d'utiliser la visite de site pour valoriser leurs filières  stratégiques, pôles et clusters dans le cadre de voyages d'étude ou voyages de presse. Cette démarche concerne plus largement tous les équipements publics (aéroports, ports, gares, sites de recyclage, parcs éoliens, centrales électriques, quartiers écologiques,…). Parallèlement à la visite d'entreprises en activité, la rénovation (voire la réhabilitation en écomusées) de sites emblématiques du patrimoine industriel contribuent aussi à la construction d'une identité territoriale facilement appropriable par les habitants et visiteurs.

Pourquoi ouvrir  son entreprise ?

Pour l'entreprise, la visite représente un nouveau média vecteur d'image qui lui permet de toucher le public (mais aussi des partenaires) en direct et in situ afin de communiquer sur :

  • l'histoire de l'entreprise, au travers d'un « récit » qui illustre à la fois la création de l'entreprise, ses challenges (le marché) et sa capacité d'adaptation, voire d'anticipation (innovation)
  • son savoir-faire en donnant à voir et à expérimenter ses processus de fabrication, ses compétences (les équipes) et ses avantages compétitifs (ex : le «made in France »)
  • sa marque et ses produits (stratégie d'image et de fidélisation)
  • sa  responsabilité sociale  et  environnementale :  sécurité, traçabilité des produits, gestion des impacts, conditions de travail, intégration dans l'écosystème territorial,…

Pour un chef d'entreprise, l'ouverture de son établissement au public ne s'improvise pas. Aussi, il est raisonnable de tester sa visite dans le cadre d'opérations collectives de type « Journées Portes  Ouvertes »  ou  « Semaine  de  l'Industrie »  organisées  par  les  CCI,  les  syndicats professionnels ou les collectivités. Généralement, les organisateurs diffusent à cette occasion des consignes et conseils permettant de concevoir un parcours de visite intéressant et sécurisé.

Quels sont les outils  à la disposition des entreprises ?

Compte-tenu de l'intérêt grandissant du public en France, l'Agence nationale du tourisme (Atout France) a publié en 2011 un « Guide de la visite  d'entreprise ». En 2012 naissait l'Association de  la  Visite  (AVE)  dont  la  première  réalisation  a  été  le  portail   national   « Entreprises  et Découverte » qui recense l'ensemble de l'offre de visite en France. Au niveau européen, un réseau de professionnels s'est mis en place, dès 2006, pour l'organisation d'un 1er Colloque européen de la visite d'entreprise à Angers. Il s'est agrandi progressivement pour donner naissance au RETI (Réseau européen du Tourisme Industriel). C'est dans ce cadre qu'a émergé un projet de norme internationale qui permettrait de professionnaliser la prestation de tourisme industriel afin que les visiteurs puissent bénéficier d'une offre de qualité, répondant le mieux à leurs attentes. CCI France a présidé les travaux qui ont donné lieu, en mai 2015, à la publication de la norme ISO 13810 « Services touristiques - Tourisme industriel - Prestations de services ». Cette norme volontaire se présente comme un guide pratique qui met en lumière les points cruciaux à prendre en considération dans un projet d'ouverture de site industriel.

Définition

Visite d'un site industriel, en activité ou non, permettant aux visiteurs de comprendre des process de fabrication

Ouvrages utiles

  • Tourisme de découverte économique et visites d'entreprises (Rapport CCI France pour le CESE, 2001)
  • « La Visite d'entreprise » (Guide  Atout  France,  2011, 14,95€)
  • Industries, ouvrez vos portes ! (CCI Nord de France et Mécanov')
  • « La visite d'entreprise, un projet de territoire » : guide à l'usage des développeurs territoriaux (CCI France, 2012)
  • Sécuriser l'accueil des visiteurs dans son entreprise (CCI Alençon, 2014)
  • Norme ISO 13810:2015 Services touristiques Tourisme industriel  Prestation  de services

Sites web

Le portail national "Entreprises et découverte"
Le Congrès européen du tourisme industriel (2014)
Le portail de la CCI Finistère
Le portail de la CCI de l'Aube
Le portail de la CCI de Haute- Saône
Le portail de la CCI Limoges

Contacts utiles

Atout France
Office du Tourisme Syndicat professionnel
Votre CCI

Téléchargez la fiche "Tourisme industriel : Mode d'emploi"