Les experts de l'innovation : la série

Sommaire
  • L'Intelligence artificielle (IA)
  • Le Design Thinking (La pensée design)
  • Suramortissement : une mesure exceptionnelle pour soutenir l'investissement productif
  • L'Innovation ouverte
  • Le crowdfunding
  • Crédit Impôt Recherche
  • La Blockchain
  • Tourisme industriel : Mode d'emploi
  • Le Brevet européen à effet unitaire
  • Le biomimétisme
  • Le Big Data
  • L'Analyse de la valeur - Concevoir à coût minimum en améliorant la qualité
  • Arnaque au président
  • Industrie du Futur - Un plan pour moderniser l'outil de production
  • Programme Investissement d'avenirs
  • CICE - Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi
  • Origine France Garantie
  • Programme cadre de recherche et innovation « Horizon 2020 »
  • L'enveloppe Soleau
  • INCUBATEUR : Benjamin CARLIER, Directeur du Tremplin, incubateur de la structure « Paris&Co », agence de développement économique et de l'innovation de la mairie de Paris (1).

L'Analyse de la valeur - Concevoir à coût minimum en améliorant la qualité

L'Analyse de la Valeur est une méthode de compétitivité, organisée et créative, visant à la satisfaction de l'utilisateur, par une démarche spécifique de conception, à la fois fonctionnelle, économique et pluridisciplinaire. La valeur d'un produit est une grandeur qui croit lorsque la satisfaction du besoin augmente et/ou que le coût du produit diminue. La valeur peut donc être considérée comme  le rapport  entre  l'aptitude aux  fonctions  divisée  par le  coût  des solutions (Source : AFNOR).

Les principes de l'analyse de la valeur

Méthode venue des USA (développée à l'origine par General Electric) puis améliorée au Japon, l'Analyse de la valeur est arrivée en Europe vers 1960. Sa spécificité tient dans la mise en œuvre du raisonnement « valeur », qui vise à augmenter l'utilité et/ou diminuer les coûts pour les parties prenantes. La méthode consiste à analyser toutes les composantes d'un produit pour déterminer celles qui peuvent être modifiées, remplacées, standardisées, fabriquées ou éliminées (car inutiles).

Le principe fondamental est une remise en cause globale à 3 niveaux :

  • « À quoi ça sert ? » : faciliter et guider l'expression des besoins des parties prenantes, indépendamment des solutions.
  • « Pourquoi ça coûte ? » : relier les coûts de la solution actuelle aux besoins pour repérer les coûts inutiles ou besoins trop coûteux et prioriser les changements.
  • « Changer quoi ? » : faciliter la recherche ciblée et le choix de solutions optimisées avec les parties prenantes, répondant aux besoins aux moindres coûts.

La (re)conception optimale d'un produit ou service avec la méthode d'analyse de la valeur, se fait donc sous la forme d'un questionnement en plusieurs étapes.

Les étapes

Etape 1 : Lancer le projet

Il est primordial de définir dès le début le périmètre, l'objectif (en termes de Revenus – Coûts – Qualité – Délais – Risques), l'équipe et le planning. Il est pertinent aussi de recueillir le maximum d'informations utiles à chaque étape de la démarche sur la solution actuelle ou de référence et les solutions alternatives déjà connues.

 

Etape 2 : Analyser les fonctions (« A quoi ça sert ? »)

Cette étape clé vise à définir le résultat recherché non plus en termes techniques décrivant la solution, mais en termes d'exigences à satisfaire, quelle que soit la solution.

 

Etape 3 : Analyser les coûts (Pourquoi ça coûte ?)

Pour réduire les coûts ou les ressources mis en œuvre dans une solution pour répondre à des besoins, on recherche si les éléments générant des coûts participent bien directement à répondre aux  performances  attendues :  sinon,  on  tentera  de  les  éliminer ;  si  oui,  d'y  trouver  des alternatives.

 

Etape 4 : Rechercher  et évaluer idées et pistes de solutions (« Changer quoi » ?)

Les étapes précédentes ont abouti à transformer le point de vue sur la solution étudiée : on passe d'une solution technique dont les coûts de composants sont connus à une liste de performances de coûts connus.

 

Etape 5 : Finaliser  le projet (Choisir  une solution et la réaliser)

L'étape précédente aboutit à une liste d'idées ou voies de solutions évaluées en termes coûts/bénéfices.  Le  choix  de  la  solution  optimale  est  fait par  le(s)  décideur(s),  pour  les alternatives maximisant les économies et autres bénéfices et minimisant coûts et risque.

Cadre normatif

FD X50-101 (1995)
Analyse fonctionnelle. L'analyse fonctionnelle outil interdisciplinaire de compétitivité

FD X50-153 (2009)
Analyse de la Valeur et Recommandations pour sa mise en œuvre.

NF EN 16271 (2013)
Management  par  la  valeur  - Expression   fonctionnelle   du besoin et cahier des charges fonctionnel  -  Exigences  pour l'expression et la validation du besoin  à  satisfaire  dans  le processus d'acquisition ou d'obtention d'un produit.

Sites web utiles

AFAV  (Association  Française pour l'Analyse de la Valeur) http://www.afav.eu/
Méthode APTE de construction de  la  qualité  rentable  crée dans les années 60 http://methode-apte.fr/

Formations

De nombreux organismes de formation proposent des formations dans le domaine de l'Analyse de la Valeur et des disciplines connexes.

L'AFAV présente sur son sote les  formations  conduisant  à une  certification  européenne en management par la valeur.

Contacts utiles

AFNOR
AFAV
Votre CCI

Téléchargez la fiche "L'Analyse de la valeur - Concevoir à coût minimum en améliorant la qualité"