visuel

Entreprise 2022

Les CCI formulent 9 propositions pour faire réussir les entreprises.

9 propositions

Pour faire réussir les entreprises

Ce n'est plus à démontrer. Encore faut-il, en plus des mesures fiscales et sociales que les entrepreneurs demandent à juste titre, accompagner les entreprises dans toutes les étapes de leur vie.

Au-delà d'une logique de résultats en termes de croissance et d'emplois qu'attendent légitimement nos concitoyens, les Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) veulent mettre l'accent dans leurs propositions aux candidats à l'élection présidentielle sur les facteurs de réussite propres au développement des entreprises :

  • Mieux les accompagner pour assurer leur pérennité
  • Mieux assurer l'égalité d'accès aux services de développement économique
  • Mieux former au plus près des besoins
  • Mieux préparer les décisions publiques

 

 

 

APPORTER À CHAQUE CRÉATEUR OU REPRENEUR LA GARANTIE D'UN ACCOMPAGNEMENT TRIENNAL PERSONNALISÉ POUR SÉCURISER LES PREMIÈRES ANNÉES DE LA VIE DES ENTREPRISES.

L'appui aux entreprises est la mission essentielle des CCI qui, sur l'ensemble du territoire, apportent leur expertise aux TPE et aux PME dans tous les domaines : création, transmission, formation, accompagnement à l'international, à l'innovation, à la transformation digitale… Par un accompagnement individuel et/ou par un suivi en ligne, les conseillers dédiés dans les CCI sont les plus à même d'assurer cet accompagnement régulier.

 

 

GÉNÉRALISER LA CONTRACTUALISATION ENTRE LES ACTEURS D'UN TERRITOIRE SUR LES
EXPERTISES DÉDIÉES AUX ENTREPRISES POUR ÉVITER LES DOUBLONS, CLARIFIER LES OFFRES ET PROPOSER DES SERVICES PLUS LISIBLES ET PLUS AGILES.

Les CCI sont déjà largement impliquées dans des démarches de contractualisation, notamment avec les Conseils régionaux, les Conseils départementaux, les métropoles, les intercommunalités. Elles veulent co-construire les services proposés par les acteurs du territoire au bénéfice de toutes les entreprises.

 

 

STRUCTURER LE RÔLE DES ACTEURS DE L'ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES À L'INTERNATIONAL.

Par leurs services dédiés à l'international, les CCI veulent jouer ce rôle de point d'entrée unique dans les territoires.
Par les 115 CCI françaises à l'International avec leurs 30 000 entreprises adhérentes, elles ont une bonne connaissance de l'implantation sur les marchés et doivent être considérées comme les accompagnateurs de référence des entreprises dans de nombreuses zones économiques stratégiques pour notre économie.

 

 

 

 

POUR REVITALISER LES CENTRES VILLES ET LES RENDRE PLUS ATTRACTIFS, FLÉCHER UNE PARTIE DES DOTATIONS AUX COLLECTIVITÉS LOCALES VERS LES COMMUNES ET LES  INTERCOMMUNALITÉS FAVORISANT LES PROJETS D'IMPLANTATION ET DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAUX.

Par leur connaissance et l'animation des écosystèmes commerciaux comme par leur implication dans le management des centres villes, les CCI veulent contribuer à identifier les opportunités et favoriser le retour d'activités économiques au coeur des villes.

 

 

ENCOURAGER LES CIRCUITS COURTS PAR LE RECENSEMENT ET LA LOCALISATION DES RESSOURCES DE PROXIMITÉ.

Par leur connaissance du terrain, les CCI disposent déjà du recensement du capital énergétique, commercial, industriel, humain… et peuvent ainsi apporter aux entreprises et aux collectivités territoriales des moyens de géolocalisation de ces ressources. Elles mettent déjà à disposition des outils facilitant la transition écologique des entreprises dans le cadre de l'économie circulaire.

 

 

CONSTRUIRE POUR LES ENTREPRISES DES CLOUDS TERRITORIAUX QUI GARANTIRONT LA FIABILITÉ ET LA PROTECTION DES DONNÉES.

Les CCI, qui sont déjà des accompagnateurs de la transition numérique des TPE et des PME, peuvent gérer ces clouds territoriaux. Leur position de tiers de confiance comme leur statut d'établissement public leur en donnent la légitimité.

 

 

METTRE EN PLACE DES PLATEFORMES TERRITORIALES DE MUTATIONS ÉCONOMIQUES ET ACCOMPAGNER LA TRANSFORMATION DES ENTREPRISES.

Les CCI, par leur implantation dans tous les territoires, veulent être les acteurs de ces plateformes.
Elles disposent des infrastructures, des collaborateurs et des expertises pour faciliter les rebonds et relever les nouveaux défis entrepreneuriaux et peuvent préparer les salariés à la transformation digitale.

 

 

 

 

POUR AUGMENTER LE NOMBRE D'APPRENTIS FORMÉS, UTILISER UNE PARTIE DES FONDS DÉDIÉS AUX EMPLOIS AIDÉS.

Par leur connaissance des besoins en compétences des entreprises, leur implication en amont dans l'orientation et leurs Centres de Formation d'Apprentis, les CCI valorisent et développent l'apprentissage.
Les CCI veulent le repositionner dans la chaîne de valeur orientation/formation/emploi en privilégiant les cursus à fort potentiel d'insertion.

 

 

 

 

CONFIER AUX CCI LES ÉTUDES D'IMPACTS POUR ÉVITER L'ADOPTION DE LOIS OU TEXTES RÉGLEMENTAIRES INAPPLICABLES OU BRIDANT LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE.

Parce qu'elles représentent près de 3 millions d'entreprises, et qu'elles sont des corps intermédiaires de l'Etat, les CCI sont les centres d'expertise aptes à mener des études d'impact avec des dispositifs de crash-test, suggérer des simplifications, en amont des mesures législatives et réglementaires touchant directement la vie des entreprises.
Elles peuvent également contribuer à diffuser la culture entrepreneuriale auprès des décideurs politiques.

Téléchargez la plaquette des 9 propositions pour faire réussir les entreprises