Publié le 08/12/2017

Bon vent aux candidats du concours Start-up &Tourisme nautique

Après « Start-up & Handicaps », la CCI du Morbihan lance son deuxième concours national ouvert aux porteurs de projets et aux jeunes entreprises innovant dans le domaine du nautisme.

Mots-clés :

La CCI du département de la petite mer (Morbihan en breton) ne peut que soutenir le développement du tourisme nautique (1). Et mieux encore, l'encourager ! A cette fin, et dans le cadre de ses missions d'appui aux entreprises et à son territoire, la CCI du Morbihan lance son deuxième concours national sur le thème « Start-up Tourisme Nautique » après avoir lancé l'an passé son premier concours « Start-up et Handicaps ».

«Start-up Tourisme Nautique»  a pour objectif d'identifier les meilleurs projets en cours de lancement ou les solutions initiées par de jeunes entreprises ; des projets ou solutions qui, outre leur caractère innovant, doivent faciliter l'activité nautique des touristes - mais aussi la dimension touristique des pratiques nautiques - et favoriser également l'émergence de propositions pour accroître la performance touristique des entreprises et des territoires.

4 prix en jeu

Depuis le 27 novembre et jusqu'au 16 janvier 2018, les porteurs de projets, start-ups et TPE/PME de moins de trois ans peuvent faire connaitre leurs solutions dans les quatre catégories suivantes :

  • faciliter la découverte du nautisme (pour conquérir ou fidéliser les pratiquants du nautisme sous toutes ses formes),
  • valoriser le lien terre/mer (pour renforcer l'attractivité du territoire littoral) ,
  • enrichir l'expérience client (en rendant plus aisée la consommation des activités nautiques)
  • et faciliter le déploiement de solutions éprouvées dans d'autres secteurs et transposables au tourisme nautique (en termes d'organisation, de valorisation des données ou de gestion environnementale par exemple).

Les nombreux partenaires associés à cette initiative de la CCI décerneront quatre prix dont l'un sera dépendant des votes des internautes invités à voter, du 22 janvier au 4 février 2018, pour leur projet « coup de cœur ». Après audition des finalistes, les prix seront remis le 15 février prochain à la Cité de la voile Eric Tabarly à Lorient. Avec en point de mire pour les concurrents, outre une dotation financière, l'incubation chez l'un des partenaires de la démarche ainsi que des prestations d'accompagnement et de mise en réseau pour favoriser le décollage de leur business.

Placé sous le double parrainage symbolique d'un marin, le skipper Thomas Coville, vainqueur de la dernière édition de la transat en double Jacques Vabre, associé à Jean-Luc Nélias, et d'une chef d'entreprise, Ariane Pehrson, pdg de Lyophise & Co, le concours, présenté en leur présence au salon nautique de Paris le 7 décembre 2017, permettra également aux lauréats de faire connaître leur entreprise à l'occasion du prochain salon international du tourisme de Berlin. Histoire d'avoir, bien évidemment, le vent en poupe…

Pour candidater : https://startup.info/fr/startuptourismenautique/

 

(1) Dans ce territoire littoral, la filière nautique génère 870 millions d'euros de retombées économiques pour un chiffre d'affaires à l'échelle nationale de 4.41 milliards d'euros. Le tourisme dans le département pèse 1.5 milliards d'euros (pour 13 000 emplois) et au niveau national 36.5 milliards d'euros (et 411 000 emplois).