Liens utiles 

 

Investissements


 Investissements d’avenir

 Le site du gouvernement :  http://investissement-avenir.gouvernement.fr/

 

 Le département de la Conjoncture de l’INSEE

 effectue chaque trimestre une enquête sur l’investissement auprès des industriels de l’industrie manufacturière et des industries extractives.  Consultez les enquêtes.

 

 L’Usine Nouvelle

Suivez l’actualité des investissement industriels :  http://www.usinenouvelle.com/investissements-industriels/ 

 

 

 

Métiers nouveaux

 

Le site officiel des métiers de l’industrie

 

Les fiches des métiers de l’industrie - l’etudiant.fr

 

 « Métiers et compétences pour une nouvelle croissance »   -  CCI de Paris
 

 Trois nouveaux métiers de l'industrie - L'Usine Nouvelle , 01 novembre 2011
« Le tout-numérique, l'écologie ou l'aversion pour le risque transforment toutes les entreprises industrielles. Focus sur trois fonctions en plein essor et ceux qui les incarnent. »

 

 Les Nouveaux Métiers des Industries de Santé : Actualités et Perspectives (vidéo)
Conférence du 8 Mars 2010 de l’Association des cadres de l'Industrie Pharmaceutique
 

 
 
 
 

 Enquêtes 

Enquêtes

Enquête sur les ressorts de l'investissement dans les PMI en 2013

L’investissement dans l’industrie est régulièrement suivi à la loupe mais qu’en est-il des ressorts de l’investissement ?

 

C’est pour connaître les motivations des industriels, leurs stratégies, les leviers qui les poussent à investir mais aussi les freins qui limitent leurs actions qu’ Opinion Way a réalisé pour le compte de CCI France une enquête réalisée auprès de 400 dirigeants d’entreprises.


Que disent les entreprises ?

 

Leur niveau d’investissement devrait se maintenir entre 2013 et 2014 : 88 % des entreprises sondées ont réalisé un investissement en 2013, 87% prévoient de le faire cette année.

 

C’est un enjeu considéré comme stratégique – placé en troisième position par les entreprises après l’amélioration de leur productivité et l’innovation - et une décision qui les engage sur le moyen terme (58 % des investissements s’étalent de deux à cinq ans).

 

Les types d’investissement varient peu globalement : l’appareil productif et la formation du personnel demeurent prioritaires en 2014. Seul changement par rapport à 2013, les investissements en communication et dans la commercialisation des produits et services devancent le recrutement dans les projets des entreprises. A noter que plus la taille de la structure augmente, plus ses investissements sont diversifiés (recherche et développement, prospection de nouveaux marchés...).

 

Les entreprises investissent majoritairement quand la dynamique du marché est positive (52%) et quand les conditions d’emprunt sont meilleures (27% des réponses, surtout pour les PME de moins de 50 salariés qui se financent prioritairement auprès des banques).

 

Quant aux freins aux investissements, ils s’expliquent essentiellement par une économie morose, une fiscalité pesante et des difficultés financières (manque de trésorerie, accès compliqué au crédit). La complexité des procédures, des normes et des réglementations handicape fortement et plus spécifiquement les plus petites entreprises en attente de conseil et d’accompagnement pour y faire face.

 

 

Les métiers de demain dans l’industrie : Interrogés en 2013 pour CCI France à l’occasion d’une enquête sur leur avenir et les nouveaux métiers dans l’industrie, les dirigeants d’entreprise affichaient déjà comme enjeu stratégique prioritaire, le respect des normes et de la qualité (60% des répondants) et considéraient (pour 93% des sondés) « importantes pour l’avenir » les compétences liées à la gestion des risques et au respect des normes.

 

Enquête quantitative réalisée du 28 octobre au 12 novembre 2013 auprès de 400 décideurs (Direction générale ou de la direction financière) d’entreprises industrielles de toutes tailles. .
 

Enquête Nouveaux Métiers

Les grands défis du XXIème siècle (démographie, changement climatique, énergie, TIC, …) appellent des adaptations industrielles inédites dans des délais très courts et dans un contexte mondial.

 

Les réponses à ces défis relèvent autant de choix industriels stratégiques (politique industrielle nationale et européenne) que d’avancées technologiques, que de la formation et de la qualification des hommes.

 

Les métiers de l’industrie sont en évolution et requièrent des niveaux de qualification toujours plus élevés.

 

L’objet de l’enquête CCI France sur les nouveaux métiers de l’industrie, est d’anticiper les besoins et les tendances dans un horizon de 5 ans.

 

- Quels seront les profils les plus recherchés ?

- Quelles seront les spécialités dont l’industrie aura besoin ?

- Quels seront les métiers qui recruteront d’ici à 5 ans ?

- Comment adapter offre de formation et demande des entreprises ?

 

… font partie des questions auxquelles cette enquête se propose de répondre.
 

 

 
 
 
 

 Etudes 

Etudes régionales

Panorama économique de l'Estuaire

L’édition 2013 du Panorama de l’Estuaire a été conçue pour offrir une vision complète de la population, des entreprises et des filières d’excellence du territoire de la future CCI Seine Estuaire regroupant les CCI de Fécamp-Bolbec, du Havre et du Pays d’Auge.

En une trentaine de pages illustrées de cartes, tableaux et graphiques, on trouve dans cette nouvelle édition du Panorama toutes les informations qui caractérisent les deux rives de l’Estuaire. On y fait le point sur des thématiques clés comme l’emploi ou la démographie, ainsi que sur les grands secteurs d’activité, les filières d’excellence, de la logistique à l’éco-industrie. Des portraits d’entreprises implantées sur le territoire complètent ce panorama.

À travers une analyse fine des spécificités du territoire et de ses évolutions, cette seconde édition du panorama économique permet de mieux appréhender et analyser les enjeux de demain en matière d’économie, d’aménagement et d’emploi. Il met l’accent sur les investissements en cours, notamment dans l’industrie avec l’adaptation de l’outil de production pétrochimique, l’installation de nouvelles activités liées à l’éco-industrie ou le déploiement de l’éolien off-shore.

Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui souhaitent découvrir l’Estuaire pour s’y installer, y vivre ou entreprendre mais également aux entreprises locales, repreneurs et créateurs d’entreprises qui ont besoin d’une vision globale de l’économie de leur zone d’implantation.


 

Téléchargez l'édition 2013 du Panorama de l'Estuaire

 

 

Quelle compétitivité pour l’industrie agro-alimentaire normande ?

Forte de 25 500 emplois salariés et de 741 établissements dans les IAA (Industries Agro-Alimentaires), la Normandie figure sur le podium des grandes régions agroalimentaires françaises.

Elle accueille plusieurs groupes nationaux et internationaux à l’exemple de Ferrero, Nestlé, Danone ou encore Bigard.

Les IAA normandes se caractérisent par le profil complémentaire des deux régions composant la Normandie.

La Basse-Normandie, spécialisée dans les industries du lait et des viandes, est avant tout un territoire de production tandis que la Haute-Normandie, tournée vers la transformation de produits à plus forte valeur ajoutée (thé, café, fève de cacao…) et grâce à des infrastructures performantes, est davantage orientée vers l’exportation.
 

Téléchargez cette étude sur l'industrie agroalimentaire en Normandie

 
 
 
 

 Analyses et prospectives 

Analyses et prospectives

De la sous-traitance à la co-traitance ?

La sous-traitance, qui représente 10 % de l'activité industrielle française, est un secteur en évolution, insuffisamment valorisé.


Comment passer de la sous-traitance à la co-traitance ? Lors de l'atelier «La Sous-traitance : une excellence en devenir», les participants, (industriels, universitaires, responsables en charge du développement économique dans les territoires,  services de l'État et des collectivités territoriales) ont réfléchi aux moyens de la transformer en une relation plus qualitative et  plus pérenne entre le donneur d'ordres et ses fournisseurs.

 

Cet atelier, troisième et dernier du cycle annuel de Mutécos 2012,  s'est tenu les 15 et 16 novembre 2012 à Paris, en partenariat avec CCI France.

Consultez les actes

 

Cycle MUTECOS. 2è Atelier

«Regards croisés sur la capacité de rebond industriel des territoires en Europe», Bruxelles, 02/04/2013

Dans un contexte de crise et de mutation économique majeure, la question industrielle est de retour en Europe. L’Union européenne (UE) n’a pas de politique industrielle commune. En la matière, les rivalités entre Etats persistent, malgré leur interdépendance. Pourtant, il est indispensable pour la survie de l’UE que la situation explosive dans laquelle elle se trouve se résorbe, et qu’elle retrouve une véritable compétitivité industrielle. Il s’agit là d’un choix de société qui nécessite de mettre en oeuvre une stratégie industrielle européenne, via une mobilisation des territoires et des acteurs économiques, d’étudier les possibilités de création d’un véritable marché du travail européen, de repenser les modèles de formation – le capital humain étant un élément stratégique –, et de maîtriser le financement.
 

Pour Confrontations Europe, partenaire de ce séminaire Mutécos, cette stratégie industrielle européenne doit impérativement être fondée sur la coopération en Europe. Comment la mettre en oeuvre ? Sur quels leviers s’appuyer ? Quels sont les obstacles à lever ? A travers six cas exemplaires en Europe, Mutécos met en exergue les capacités de rebond industriel des territoires. Ils doivent être source d’inspiration pour relever les défis de l’économie européenne, et pour aller au bout du marathon dans lequel les Etats européens sont engagés.
 

Consultez la Synthèse
 

Consultez les Actes