Publié le 20/12/2017

Enquête nationale sur l'économie circulaire et les entreprises

L'objectif est de savoir dans quelle mesure les entreprises modifient leur business model en faveur d'une économie plus vertueuse et respectueuse de l'environnement.

Mots-clés :

L'économie circulaire représente un pan entier dans la Loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte. Les enjeux sont forts pour maîtriser le dérèglement climatique et modifier nos modèles de développement. L'objectif est de savoir dans quelle mesure les entreprises modifient leur business model en faveur d'une économie plus vertueuse et respectueuse de l'environnement.

Entre juin et octobre, les Chambres de Commerce et d'Industrie ont interrogé 997 entreprises (dont 66% de TPE et 29% de PME) afin de dresser un état des lieux de leurs actions pour rendre l'économie plus circulaire et de leurs besoins pour faire évoluer les habitudes de production et de consommation. Les questions ont porté sur les déchets, l'énergie, les transports et la logistique, les achats, l'offre de produits et services et les actions de mutualisation.

Les déchets constituent le domaine où les entreprises sont les plus nombreuses à avoir mis en place des actions. Il s'agit d'une thématique sur laquelle elles sont sensibilisées et accompagnées depuis de nombreuses années.

Ensuite, les entreprises déclarent agir sur leur consommation d'énergie, leur politique d'achats et la gestion de leurs transports.

A l'opposé, les démarches de mutualisation sont peu répandues dans les entreprises. Ce concept est plus récent. Il implique un engagement dans la recherche de synergies.

Selon la taille des entreprises, des différences notables apparaissent : les grandes entreprises déclarent agir davantage sur les thématiques déchets, énergie, achats et transports. Les moyens humains et financiers disponibles leur permettent de mettre en oeuvre une stratégie en faveur de la circularité.

Les TPE se distinguent sur leur offre de produits, leur taille offrant d'avantage de souplesse et d'agilité. Elles sont 65% à offrir des produits intégrant des critères environnementaux.

Consultez l'ensemble des résultats