Publié le 13/03/2017

Risque routier professionnel : se mobiliser contre la première cause de mortalité au travail

Le premier colloque national sur le risque routier professionnel se tiendra le 30 mars prochain à Paris. Objectifs : sensibiliser, échanger et s'engager.

Mots-clés :

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. C'est pour rappeler ce constat et, surtout, mobiliser tous les acteurs de la prévention en entreprise, que la Délégation interministérielle à la sécurité routière organise le jeudi 30 mars 2017 à Paris le premier colloque national sur le risque routier intitulé « Sécurité routière au travail : une entreprise peut-elle s'en passer ? ». Objectifs : sensibiliser et échanger sur des bonnes pratiques visant à réduire l'impact de ce risque.

Conduire pour leur travail expose, de fait, les salariés à des risques professionnels. A cet égard, les chiffres parlent malheureusement d'eux-mêmes. Les accidents de la route sont à l'origine de plus de 20 % des accidents mortels au travail. En 2015, 483 personnes ont perdu la vie dans un déplacement professionnel et 4 520 ont dû être hospitalisées suite à un accident lors d'une mission ou d'un trajet domicile-travail. Drame humain, le risque routier a aussi un coût économique important. Les accidents de la circulation coûtent plus de 700 millions d'euros aux entreprises, soit environ 14% des dépenses globales liées aux accidents du travail, et occasionnent près de 5.8 millions de journées de travail perdues.

Pourtant, les accidents routiers ne sont pas une fatalité. Des mesures de prévention efficaces, simples et pratiques existent. A ce titre, plus de 500 entreprises de tous secteurs ont signé un appel national en faveur de la sécurité routière prenant dans ce cadre sept engagements concrets pour assurer la sécurité de leurs collaborateurs et limiter les risques d'accidents.

Considérée comme un acte de travail, la conduite pour des raisons professionnelles doit, à ce titre, être intégrée au document unique dans le cadre de l'évaluation des risques professionnels afin de mettre en place un plan d'action comprenant des mesures d'évaluation (état des lieux des déplacements, identification des salariés exposés, analyse des accidents survenus…), de prévention (gestion du parc automobile, recommandations et interdictions…) et de résolution (élaboration de plan de mobilité pour améliorer la qualité des déplacements ).  Pour en savoir plus sur ces mesures, à lire le guide PME/PMI des CCI sur la prévention des risques santé et sécurité au travail.

 

Programme et inscription : https://colloque-risqueroutierprofessionnel2017.fr/