Publié le 30/06/2016

Grande consultation des entrepreneurs : Noir c'est noir !

Les résultats du sondage Opinionway réalisé en juin pour le compte de CCI France, la Tribune et Europe1 ont de quoi doucher les espoirs de reprise perceptibles depuis plusieurs mois.

 

Avec un climat social miné par les blocages des mois de mai et de juin autour de la Loi travail, l'impact économique des importantes inondations et l'incertitude politico-économique suite à la décision des britanniques de la sortie de l'Union Européenne, le moral des chefs d'entreprise français est au plus bas niveau depuis le lancement de la grande consultation. Les résultats du sondage Opinionway réalisé en juin (*) pour le compte de CCI France, la Tribune et Europe1 ont de quoi doucher les espoirs de reprise perceptibles depuis plusieurs mois.

L'indicateur du sondage Opinionway qui mesure la confiance des chefs d'entreprise dans l'avenir, celui de leur entreprise et sa traduction en termes de création d'emploi n'a jamais été aussi bas. Il est en chute de 11 points par rapport au mois précédent, et ce, tout particulièrement  pour les petites entreprises. Interrogés sur leur état d'esprit actuel, ce sont les dirigeants du secteur de la construction qui manifestent le plus fortement leur inquiétude.

 

 

Ce climat général se traduit de façon inquiétante dans les perspectives  pour les douze prochains mois : avec 57% d'avis positifs, la confiance chute de 7 points par rapport au mois dernier.

Les industriels (59%) et, plus encore, les entreprises de service (63%) figurent parmi les plus inquiets et les plus méfiants.

Une inquiétude qui se manifeste par une légère augmentation du pourcentage des dirigeants envisageant de réduire le nombre de leurs salariés (+2 points).

 

 

 

 

 

Les mouvements sociaux et blocages de l'activité économique en mai et juin 2016 expliquent la baisse de l'indice de confiance.

Le climat social aura aussi des conséquences sur l'économie française. 78 % des dirigeants en sont persuadés avec des niveaux élevés parmi les commerçants et les entreprises de plus de 10 salariés.

La reprise encore fragile mais aux indicateurs de croissance de plus en plus concordants risque d'en pâtir.

 

 

Les chefs d'entreprises craignent visiblement plus les conséquences sur l'activité économique globale que les changements réels de l'application des nouvelles mesures au niveau de leur entreprise.

30 % des sondés estiment que les grèves auront un impact sur l'activité de leur entreprise.

A noter que ce sont les commerçants et les entreprises de plus de 10 salariés qui craignent le plus l'impact des nouvelles mesures de la Loi travail sur leur propre activité.

Les mouvements sociaux devraient impactés plus nettement la qualité du dialogue social ou l'emploi (69%).

Les effets collatéraux de ces blocages et grèves porteront, selon les dirigeants d'entreprise, sur l'image de la France à l'étranger (81 %) et sur le rythme de la reprise (68%).

 

Si les discussions sur la Loi El Khomri ne laissent pas d'inquiéter les chefs d'entreprise, force est de constater que le dispositif public de prime à l'embauche ne déclenche pas d'enthousiasme. Seuls 10% des dirigeants d'entreprise ont utilisé ou prévoient d'utiliser cette aide ! Une mesure perçue par ceux qui y ont eu recours ou veulent le faire comme une aide opportune (trois quart d'entre eux) ou comme un simple « coup  de pouce utile».

Interrogés enfin sur les atouts et freins au développement de l'entrepreneuriat en France, il ressort des résultats que les atouts de notre pays restent les mêmes (qualité de la formation des salariés, infrastructures, qualité de la recherche et développement) quand les freins persistent (la fiscalité, le pouvoir d'achat et la possibilité de trouver des financements, indicateurs qui évoluent le moins positivement).

A l'image de la météo, le climat économique de ce début d'été est, pour les chefs d'entreprise, des plus moroses….

A découvrir l'intégralité des résultats de la onzième vague de la grande consultation des entrepreneurs

 

(*) Sondage Opinionway réalisé par téléphone auprès de 601 dirigeants d'entreprise entre le 7 et le 24 juin pour le compte de CCI France, la Tribune et Europe1

 

GRANDE CONSULTATION

CHEFS D'ENTREPRISE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Exprimez-vous ! CCI France invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à donner leur avis sur des sujets d'actualité qui concernent directement leur activité. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder.

En savoir plus et participer à cette grande consultation