Publié le 01/06/2016

Grande consultation des entrepreneurs : l'optimisme continue de gagner du terrain

Un optimisme qui s'appuie sur l'amélioration de la santé économique des entreprises et sur des facteurs conjoncturels comme l'approche de l'EURO 2016.

 

La tendance constatée lors des précédentes éditions de la grande consultation se confirme : les chefs d'entreprise dont la situation économique s'améliore (relèvement des taux de marge, trésorerie plus confortable, relance des projets d'investissement…) recouvrent peu à peu le moral.

L'indicateur d'optimisme des  dirigeants d'entreprise interrogés par Opinionway en mai pour le compte de CCI France, la Tribune et Europe1 progresse de 3 points par rapport au mois dernier pour retrouver le niveau du mois d'avril 2015. La proportion des entrepreneurs considérant que « ce sera mieux demain » a augmenté de 4 points en un mois et celle de ceux se déclarant inquiets reste stable (38%) quand seuls 15% d'entre eux se disent « angoissés».  A noter que la confiance s'accroit en fonction de la taille des entreprises.

 

Cet optimisme est sans doute nourri par leur confiance dans l'avenir de leur propre entreprise.

C'est le cas de 64 % des sondés (en progression de 3 points) alors que, concernant les perspectives pour les 12 prochains mois de l'économie mondiale, ils ne sont plus que  28 % (+2 points) à se déclarer « confiants » ou « très confiants ».

Les entrepreneurs des secteurs de la construction et des services sont les plus optimistes avec respectivement 64% et 67% d'avis positifs.

Un optimisme conforté donc mais pas au point d'envisager de recruter. Les perspectives d'embauches pour 2016 étant exactement identiques à celles du mois dernier.

 

 

Interrogés au début de la contestation sociale du mois de mai ayant entraîné, notamment, des ruptures d'approvisionnement en carburant, les chefs d'entreprise n'ont visiblement pas intégré ces blocages dans leur analyse de la situation du pays.

En revanche, concernant l'actualité, ils ont clairement affiché leur jugement positif sur les retombées économiques de l'EURO 2016.

57 % d'entre eux considèrent que c'est une bonne chose pour l'économie française même si seulement un quart des répondants pense que le Championnat d'Europe de football qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet prochains sera bénéfique pour leur entreprise.

Sans surprise, ce sont les commerçants qui sont les plus enthousiastes. A consulter à ce titre les actions du réseau des CCI à leur attention.

 

 

 

En revanche, les entrepreneurs sont tout aussi nombreux (57%) à envisager les conséquences jugées par eux négatives pour l'économie européenne de la possible sortie de l'Europe de la Grande-Bretagne et ce, même s'ils considèrent très majoritairement (89%) que le Brexit n'aura aucune incidence sur l'activité de leur entreprise.

Quant à leurs attentes vis-à-vis des mesures décidées par l'exécutif, force est de constater que ces dernières ne suscitent ni adhésion, ni enthousiasme.

Le plan du Ministère de l'industrie et du numérique en faveur de l'industrie du futur n'est ainsi pas connu des entrepreneurs. Près de 80 % d'entre eux déclarent n'en avoir jamais entendu parler.

Même le suramortissement – dispositif déjà installé et reconduit pour un an – est jugé « plutôt ou tout à fait inutile » par 57 % des chefs d'entreprises. 82 % des sondés affirment qu'il ne s'agit pas d'une priorité.

 

 

 

La priorité pour 68 % les dirigeants d'entreprise sondés est bien, encore et toujours, la baisse des charges considérée comme « le mesure la plus urgente en faveur des entreprises ».

Une opinion qui est surtout partagée par les chefs d'entreprise de la construction (79%) et du commerce (76%).

En cela, les décideurs manifestent clairement leur soutien à la poursuite des actions qui ont porté leurs fruits et conduit à améliorer la trésorerie de leur entreprise comme celles du pacte de responsabilité et du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE). L'assouplissement des conditions de licenciement prévu par le projet de loi Travail n'est souhaité que par 5 % des personnes interrogées. 

 

 

A découvrir l'intégralité des résultats de la dixième vague de la grande consultation des entrepreneurs

 * Sondage réalisé par Opinionway du 9 au 26 mai 2016 auprès de 603 dirigeants d'entreprise

 

 

GRANDE CONSULTATION

CHEFS D'ENTREPRISE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Exprimez-vous ! CCI France invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à donner leur avis sur des sujets d'actualité qui concernent directement leur activité. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder.

En savoir plus et participer à cette grande consultation